vendredi 24 mai 2019
Accueil / L'actualité Grand Est / Projet Cigéo : les manifestions à Bure interdites par la préfète
(Photo/Gendarmerie nationale).

Projet Cigéo : les manifestions à Bure interdites par la préfète

Les manifestations organisées ce week-end par les  opposants au projet Cigéo d’enfouissement des déchets nucléaires à Bure ont été interdites par la préfecture de la Meuse. Dans un arrêté,  la préfète Muriel Nguyen a considéré que d’une part aucune déclaration  de manifestation n’avait été faite.

D’autre part écrit -elle notamment “les manifestations prévues dans les communes limitrophes du bois Lejuc, épicentre de la contestation, sont susceptibles d’entraîner des troubles graves à l’ordre public ».  “Le colonel, commandant du groupement de la Meuse est chargé en ce qui le concerne de l’exécution du présent arrêté” peut-on lire dans l’arrêté reproduit ci-dessous. Autant dire que les gendarmes sont sur le pied de guerre. D’autant que les opposants maintiennent leur intention de manifester.

Sur Facebook   les responsables du Collectif contre l’enfouissement des déchets
radioactifs (Cedra), se disent « scandalisés » et annoncent que  l’appel au rassemblement est maintenu.

“Toute manifestation” est interdite à Bure en Meuse du vendredi 2 mars au lundi 5 mars”.

Des militants anti-nucléaire avaient prévu de se rassembler ce week-end sur le site qui doit accueillir un centre souterrain de déchets radioactifs.

Lire aussi sur L’Essor : Bure : 500 gendarmes mobilisés pour évacuer les anti-nucléaires (VIDEO)

Dans son arrêté, la préfecture explique sa décision notamment  en raison de “précédentes manifestations en  2016 et  2017 par la mouvance anti-nucléaire qui ont conduit à des affrontements avec les forces de l’ordre, notamment des jets de projectiles et engins incendiaires“.

La préfète relève qu’aucune déclaration de manifestation n’a été faite. Elle considère encore “qu’aucune négociation n’a été souhaitée par les responsables du mouvement d’opposition au projet “.

Télécharger (PDF)

A voir également

Véhicule de la Gendarmerie à Vence (Photo d'illustration S.D L'Essor).

Deux gendarmes blessés dans l’Eure par un chauffard

Deux gendarmes de l'Eure ont été légèrement blessés, ce mardi 7 mai. Leur véhicule a été percuté par une camionnette qui a pris la fuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !