mardi 22 septembre 2020
Accueil / L'actualité Grand Est / Arcis-sur-Aube : du bracelet électronique à la case prison
Photo d'illustration (S.D/L'Essor).

Arcis-sur-Aube : du bracelet électronique à la case prison

Un homme ivre, sous bracelet électronique, a été incarcéré en fin de semaine dernière pour s’être rebellé et avoir donné un coup de tête à un gendarme et insulté les autres militaires venus l’interpeller comme le relate L’Est éclair.

Les faits se sont produits dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 juin. Un homme téléphone aux gendarmes pour du tapage chez son voisin. Les gendarmes se déplacent et parviennent à calmer ce voisin par ailleurs connu de la justice et placé sous bracelet électronique. Tout semblait rentré dans l’ordre jusqu’au second appel.

Cette fois, l’homme se plaint que son voisin essaie de défoncer sa porte… Second déplacement des gendarmes qui, cette fois, sont accueillis par des insultes. Le voisin, ivre, est finalement interpellé et conduit à l’hôpital en raison de son état. Dans la voiture, il donne un coup de tête à un gendarme et crache sur un autre.

Placé en garde à vue en fin de semaine à sa sortie de l’hôpital, il a été incarcéré. Il est convoqué devant le tribunal de Troyes le 10 juillet prochain.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *