mardi 27 octobre 2020
Accueil / L'actualité Corse / Corse : une tête de sanglier accrochée à la porte d’une salle de prière musulmane
panneau gendarmerie à Boos (76)
(Photo/SD/L'Essor).

Corse : une tête de sanglier accrochée à la porte d’une salle de prière musulmane

Les gendarmes de la brigade de Calvi ont été chargés de l’enquête suite à la découverte ce dimanche 17 septembre d’une tête de sanglier accrochée à la porte d’une salle de prière musulmane à L’Ile-Rousse en Haute-Corse.

L’enquête a été ouverte pour “menace de mort en raison de l’appartenance à une religion“, a précisé à l’AFP la procureure de la République de Bastia. “Des abats ont également été déposés devant la porte de la salle de prière de la communauté musulmane“, a t-elle ajouté, confirmant une information de Corse Matin.

Des actes similaires se sont déjà produits dans le passé, devant la même salle de prière gérée par l’association “Union du Maroc en Balagne“, a ajouté Mme Tharot, sans préciser le nombre.

L’enquête a été confiée à la brigade de recherche de Calvi.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.