lundi 17 juin 2019
Accueil / A la une / Un gendarme mortellement percuté par un train dans l’Indre : la piste du suicide privilégiée

Un gendarme mortellement percuté par un train dans l’Indre : la piste du suicide privilégiée

Un gendarme du PSIG de la Châtre (36), 36 ans, en congé maladie longue durée  depuis plusieurs mois est décédé après avoir été percuté par un train ce mardi en milieu d’après-midi en gare d’Argenton- -sur -Creuse dans l’Indre annonce l’APNM Gendarmes et Citoyens. La piste du suicide est privilégiée indique la direction générale de la Gendarmerie, ce qui fera le 29 ème drame de l’année si cela est confirmé.

iframe src=”https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d87763.57440182687!2d1.423951774743721!3d46.5751435777842!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47fb9156a0befe77%3A0x3326f0415f498d61!2s36200+Argenton-sur-Creuse!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1539112401259″ width=”600″ height=”450″ frameborder=”0″ style=”border:0″ allowfullscreen>

L’Essor adresse ses condoléances attristées à sa famille et à ses camarades.

Les raisons de son geste ne sont pas connues. Une enquête a été ouverte.

Lire aussi sur L’EssorUn gendarme du PSIG de la Valette-du-Var se suicide 

A voir également

Le chauffard de Ham jugé à huis-clos aux assises pour protéger l’anonymat des gendarmes

Le chauffard ayant renversé et blessé deux gendarmes en juillet 2017 à Ham (Somme) est jugé à Amiens. Le procès devant les assises de la Somme débute ce jour et se tient à huis clos jusqu'au 19 juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !