L'Essor

Six mois de prison ferme pour corruption de mineur : la fillette était un gendarme

Illustration (SD/L'Essor).

Un père de famille divorcé d’une quarantaine d’années a été placé en détention provisoire le mercredi 28 février dernier. Il a été condamné en comparution immédiate deux jours plus tard par le tribunal correctionnel de Bourges (Cher) à six mois de prison ferme pour corruption de mineur et proposition sexuelle à mineur de moins de 15 ans.

Les faits sont relatés par Le Berry républicain. L’homme, sans casier judiciaire, inséré et ayant un emploi, avait eu une conversation sur Internet via une webcam avec celle qu’il croyait être une jeune fille de 13 ans. Il s’était masturbé devant son écran. En fait de fillette, son interlocutrice était un gendarme de la section de recherches de Bourges qui travaillait sous infiltration électronique. Outre la prison ferme, il a été également condamné à cinq ans de suivi socio-judiciaire et injonction de soin. Il a été inscrit au fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles ou violentes (FIJAISV).