dimanche 17 janvier 2021
Accueil / A la Une / 4L Trophy : l’aventure humanitaire pour deux gendarmes du Loir-et-Cher
(Photo/DR).

4L Trophy : l’aventure humanitaire pour deux gendarmes du Loir-et-Cher

Pour la troisième fois, deux gendarmes du Loir-et-Cher, Kévin Gonçalves, 27 ans et Maxence Dupin, 24 ans,  ont pris le départ de la 21e édition du 4L Trophy qui se déroule du 15 au 25 février. Ce rallye humanitaire, qui démarre de Biarritz, direction Marrakech au Maroc, a pour but de soutenir l’accès à l’éducation pour les “Enfants du désert” du sud marocain.

Les deux militaires, camarades issus de la 44 ème promotion de l’école de Châteaulin (2012) sont affectés l’un à la brigade de Contres, l’autre au PSPG (peloton spécialisé de protection de la Gendarmerie) de  Saint-Laurent-Nouan, deux unités situées entre Tours et Orléans. Pour cette aventure, ils bénéficient du soutien de la Gendarmerie qui les a chargés de remettre deux cartons de fournitures scolaires qu’elle a offerts pour les enfants.

Les deux jeunes militaires ne sont pas étudiants, mais répondent aux conditions pour bénéficier d’une dérogation : avoir moins de 27 ans,  et avoir un projet. Ces deux cases étant cochées, ils ont pu s’inscrire à nouveau, pour la dernière fois pour Kevin qui aura 28 ans l’année prochaine.

Une peinture bleu Gendarmerie d’époque

En bons gendarmes débrouillards, les deux compères qui n’avaient aucune notion de mécanique, ont transformé leur vénérable Renault 4 qui n’est pas issue de la Gendarmerie, mais dénichée chez un particulier.

Gonflée (légalement) avec un moteur de Renault 5 GTL de 1400 cm3 avec 5 vitesses, – alors que les 4L n’en ont que trois pour les très anciens modèles et quatre pour les plus récents- leur véhicule a été préparé pour l’aventure avec en particulier des suspensions renforcées et des sièges plus adaptés aux pistes du désert! Quant au “bleu Gendarmerie” de la voiture, Kevin et Maxence l’ont fait fabriquer par un carrossier. “Nous avons trouvé chez Renault le code couleur du bleu Gendarmerie de l’époque de la 4L” ont-ils confié à L’Essor.

C’est ainsi que leur voiture sérigraphiée “Gendhumanitaire” est un superbe clin d’oeil à cette voiture moins mythique que l’Estafette mais néanmoins chère au cœur de générations de gendarmes.

Dans un article paru dans La Nouvelle République, les deux gendarmes sont photographiés avec le préfet du Loir-et-Cher et le colonel  Guilhem Phocas, commandant du groupement de Gendarmerie du Loir-et-Cher, venus les soutenir à la veille de leur départ.

D.C

Vous pauvre les suivre sur leur page Facebook

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. Bon voyage à la jeune équipe de gendhumanitaire pour leur épopée en Afrique … Et bon courage à leurs collègues pour leurs interventions sur le territoire !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.