dimanche 17 février 2019
Accueil / Brèves / Trois mois ferme pour un raveur drogué et suicidaire ayant frappé le gendarme qui lui portait secours
Illustration (SD/L'Essor).

Trois mois ferme pour un raveur drogué et suicidaire ayant frappé le gendarme qui lui portait secours

Le gendarme avait voulu lui porter secours après qu’il eut tenté de se suicider en se jetant sous les roues d’une voiture près de Brandivy (Morbihan), le 15 juillet 2018.

Mais l’homme, encore sous l’effet de drogues consommées la nuit précédente dans une “rave party” organisée dans un champ voisin, s’en était pris au militaire en le frappant à coups de pied.

Ce lundi, il a été condamné en son absence par le tribunal correctionnel de Vannes à  trois mois de prison ferme. Il devrait verser 750 euros au gendarme.

Contrairement au prévenu, le gendarme victime était présent et a détaillé  les circonstances de ces actes de violence, rapporte Le Télégramme.

Quand nous sommes arrivés, nous avons découvert un homme ensanglanté, errant le torse nu et voulant s’enfuir en prenant le vélo d’un cyclotouriste qui s’était arrêté. Je lui ai dit que j’étais un gendarme motard et j’ai tenté de le retenir, quand il m’a porté de violents coups aux côtes. Il a fallu qu’un collègue m’aide pour le maîtriser tellement il était énervé“, a expliqué à la barre ce gendarme de la brigade motorisée d’Auray.

D.C

A voir également

A l'Ecole des officiers de la Gendarmerie ce vendredi 15 février lors de la cérémonie en hommage aux gendarmes décédés en 2018 (Ph: M.GUYOT/ESSOR)

La Gendarmerie a honoré ses 14 morts de 2018 dans toute la France

La traditionnelle cérémonie en hommage aux gendarmes décédés s'est tenue ce vendredi 15 février. 14 gendarmes ont perdu la vie en 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement notre dernier dossier : « il y a 10 ans, le rattachement de la Gendarmerie au Ministère de l‘Interieur »

Vous n’êtes pas (encore) abonné à notre magazine « L’Essor de la Gendarmerie Nationale », je vous propose de recevoir, gratuitement, notre dossier du mois de janvier, en tiré à part.


Il vous suffit pour cela de nous retourner, en un clic, le simple bulletin ci-dessous :