jeudi 29 octobre 2020
Accueil / A la Une / Le tour de la Presqu’île pour les coureurs du CSLG Ty-Vougeret
Les coureurs du CSLG Ty-Vougeret, engagés lors de la seconde étape du tour de la Presqu'Île de Crozon. (Crédit-photo : DR)
Les coureurs du CSLG Ty-Vougeret, engagés lors de la seconde étape du tour de la Presqu'Île de Crozon. (Crédit-photo : DR)

Le tour de la Presqu’île pour les coureurs du CSLG Ty-Vougeret

Pour garder la forme et maintenir une activité physique, les coureurs du club des sports et loisirs de la Gendarmerie (CSLG) du Ty-Vougeret, dans le Finistère, réalisent en plusieurs étapes le tour de la Presqu’Île de Crozon.

Ils voulaient rester dans l’action. Comme les compétitions –notamment celles organisées par la Fédération des Clubs de Défense (FCD)– se font plus rares en ce moment, la section course à pied du club, situé à l’école de gendarmerie de Châteaulin, se mobilise depuis le début de l’été pour le tour de la Presqu’Île du Crozon.

Un challenge pour garder la forme

Ce challenge de course à pied se déroule en plusieurs étapes. Il permet ainsi aux adhérents de maintenir une activité dans un contexte où les manifestations sportives restent incertaines. “Suite à la pandémie en cours liée à la COVID-19 et au confinement, la reprise de l’activité s’est faite avec des contraintes sanitaires importantes. Ces dernières se sont quelque peu allégées, toutefois, elles restent suffisamment contraignantes pour limiter de façon très sensible les courses habituelles. Pour maintenir et conserver un maximum de motivation chez les adhérents, j’ai proposé ce challenge par étape qui permettra à certains coureurs de réaliser le tour de la Presqu’île de Crozon”, explique Frédéric Quinet du CSLGTV.

Lire aussi: Les 20 km de Paris en mode “connecté” et inédit

En individuel ou en relais

La première étape du tour a emmené les coureurs de la plage de Trez-Bellec, sur la commune de Telgruc-sur-Mer, à celle de Kerloc’h en passant par le port de Morgat, le Cap de la chèvre et la pointe de Dinan. Soit un parcours d’une quarantaine de kilomètres avec des portions bien escarpées. Marc Pugnat, Dany Parthenay et Frédéric Quinet ont réalisé une performance remarquable en courant l’ensemble de l’étape. Six autres coureurs se sont relayés afin de les accompagner tout au long de ce parcours. C’est ainsi que Cédric Le Gall aura parcouru 34 kilomètres, Géraldine Quemeneur, 21, Manon Le Bolé, 14, et Isabelle Josso, Corinne Poirier et Élise Guirriec, 9 kilomètres.

Le challenge se dispute parfois sur des chemins de course compliqués. (Crédit-photo : DR)
Le challenge se dispute parfois sur des chemins de course compliqués. (Photo : DR)

Cinq coureurs courent plus de 40 kilomètres

La seconde étape, qui s’est tenue le 20 septembre dernier, proposait un parcours allant de la plage de Kerloc’h, sur la commune de Camaret-sur-Mer, à Saint-Fiacre en passant par la pointe de Pen Hir, le Toulinguet, le port de Camaret, la Pointe des Espagnols et Roscanvel. Cela représentait également quarante kilomètres. Cinq coureurs ont disputé l’étape complète: Marc Pugnat, Dany Parthenay, Julien Omnès, Cédric Le Gall et Frédéric Quinet. Trois autres coureurs se sont relayés afin de les accompagner. Manon Le Bolé a ainsi parcouru près de 16 kilomètres, Yannick Chicon 13 et Élise Guirriec 12.

Deux autres étapes prévues avant la fin de l’année

Une troisième étape aura probablement lieu fin octobre ou en novembre pour les coureurs en vert qui rejoindront Landévennec avant une quatrième et dernière étape qui leur permettra de rejoindre le point de départ initial à Telgruc-sur-Mer avec le passage par le Menez Hom.

FS

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.