samedi 26 septembre 2020
Accueil / L'actualité Bourgogne-Franche-Comté / Un scientifique à la tête de la section de recherches de Dijon
La cérémonie s'est déroulée le mardi 17 octobre. (Photo/JF-C/L'Essor).

Un scientifique à la tête de la section de recherches de Dijon

Le 17 octobre 2017, le général Olivier Kim, commandant la région de gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté et le groupement de la Côte-d’Or a remis officiellement le commandement de la section de recherches de Dijon au colonel François Heulard.

Le colonel François Heulard. (Photo/JF-C/L’Essor).

Le colonel Heulard succède au colonel Dominique Lambert qui a pris le 1er août le commandement de la section de recherches de Marseille.

Ingénieur généraliste diplômé de l’école nationale supérieure d’électricité et de mécanique (ENSEM) de Nancy (54), ce lorrain d’origine commence son parcours militaire en 1993 comme élève officier de réserve à l’école d’application du génie à Angers (49), puis chef de section au sein du 2°régiment du génie à Metz (57)

Recruté sur titres, il intègre l’école des officiers de la gendarmerie en 1995 et à sa sortie de l’EOGN, il commande le peloton d’intervention de l’escadron 13/7 de gendarmerie mobile de Thionville.

En 2000 il prend le poste d’adjoint au chef du département Environnement Incendies Explosifs (ECX) de l’Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale (IRCGN) à Rosny-sous-Bois (93) puis, il en devient le chef en 2001 jusqu’en 2008, année où il prend le commandement de la compagnie de Metz.

Une carrière à l’institut de recherche criminelle de la gendarmerie
entrecoupée par des commandements opérationnels

Depuis 2012, il était chef de la division criminalistique Physique et Chimie (DCPC) de l’IRCGN à Pontoise (95), départements Balistique, Microanalyse – ECX – Toxicologie.

Le colonel Heulard est titulaire d’un diplôme d’études approfondies (DEA) de chimie physico-chimie moléculaire dans le cadre du cycle d’études scientifiques et techniques (CEST). Analyse d’explosifs par spectrométrie de masse.

Il est Breveté de l’enseignement militaire supérieur – brevet technique, option études scientifiques et techniques de la gendarmerie.

Par ailleurs, il a encadré des projets scientifiques : Thésard sur la signature chimique corporelle (odeur humaine) et sous l’égide de la MILDECA (Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives) développement de la recherche des stupéfiants dans la salive pour la sécurité routière,

L’Essor souhaite au colonel Heulard, pleine réussite dans son commandement.

JF Cortot

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *