lundi 30 novembre 2020
Accueil / L'actualité Bourgogne-Franche-Comté / Jura : un gendarme grièvement percuté par un conducteur ivre
gendarmerie
Illustration (SD/L'Essor)

Jura : un gendarme grièvement percuté par un conducteur ivre

Un gendarme a été grièvement percuté par un conducteur ivre lors d’un contrôle dimanche dans le Jura, a indiqué lundi le parquet de Lons-le-Saunier qui a l’intention d’ouvrir une information judiciaire pour “tentative d’homicide“.

Le conducteur âgé de 46 ans avait un taux d’alcoolémie de 3,35 grammes d’alcool par litre de sang au moment des faits, a précisé le procureur Jean-Luc Lennon. La victime souffre de 12 côtes cassées et d’une fracture du bassin, ainsi que de l’enfoncement du pneumothorax, a-t-il ajouté.

Selon le magistrat, cet adjudant d’une quarantaine d’années “est resté conscient et son pronostic vital n’est pas engagé“. Il s’agit “d’un gradé du PMO de Courlaoux” précise le site actu.fr

Dimanche en milieu d’après-midi, à Lons-le-Saunier, un gendarme en civil a aperçu un individu manifestement ivre sortir d’un débit de boissons et prendre le volant d’une camionnette. Une patrouille de gendarmerie a tenté de l’immobiliser, mais il a pris la fuite, conduisant dangereusement pendant plusieurs kilomètres.

Lire aussi sur L’Essor : Jura : un gendarme percuté par un chauffard

Le conducteur a finalement été intercepté à Sainte-Agnès (Jura). Un gendarme s’est rendu à pied à sa hauteur, mais le conducteur a brusquement redémarré : il a renversé le militaire et lui a roulé sur le corps avant de prendre la fuite. L’homme a été interpellé une heure plus tard à son domicile. Les gendarmes ont été accueillis par l’épouse du chauffard lequel était parti se coucher relate actu.fr. Il a été placé en garde à vue.

Il minimise les faits et dit qu’il n’avait pas vu le gendarme“, a noté M. Lennon. Le parquet “envisage d’ouvrir une information judiciaire devant le pôle criminel pour tentative d’homicide sur un militaire de la Gendarmerie nationale“, a-t-il annoncé.

La gendarmerie a lancé un appel à témoin pour reconstituer le parcours du mis en cause. Le bistrotier a également été placé en garde à vue pour avoir servi de l’alcool à une personne déjà alcoolisée et pour non-assistance à personne en danger.

Avec AFP

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.