mardi 29 septembre 2020
Accueil / L'actualité Bourgogne-Franche-Comté / Haut-Doubs : le mystère du soldat allemand résolu par les gendarmes

Haut-Doubs : le mystère du soldat allemand résolu par les gendarmes

En février 2016, une habitante de Chaux-Neuve dans le Haut-Doubs fait des travaux dans le grenier d’un appartement ancien. C’est en évacuant des gravats que son fils retrouve un pantalon de l’armée allemande, une lettre manuscrite et quelques ossements. Les gendarmes de Besançon sont aussitôt prévenus relate L’Est républicain dans un article consacré à cette affaire mystérieuse.

Quatre mois plus tard, l’enquête des gendarmes a permis de lever le voile : les ossements sont d’origine animale. La lettre traduite a permis d’identifier son auteur. Il s’agit d’un soldat allemand Aloïs Eckl, originaire de Teunz en Bavière et mort au front de Russie. Le hasard veut que le maire actuel de la commune soit un lointain parent du soldat allemand.

Une rencontre a été organisée en mai dernier à la compagnie de gendarmerie de Pontarlier. Une délégation allemande dont le maire a été reçue comme le racontent les gendarmes sur leur page Facebook. Les effets du soldats leur ont été remis et seront exposés au musée de la ville.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *