mardi 21 mai 2019
Accueil / L'actualité Bourgogne-Franche-Comté / Dijon : la 10ème promotion Maréchal des logis chef Olivier Deprez baptisée (vidéo)

Dijon : la 10ème promotion Maréchal des logis chef Olivier Deprez baptisée (vidéo)

Le 26 juillet 2018, le baptême de la 10ème promotion de l’école de gendarmerie de Dijon, maréchal des logis-chef Olivier Deprez, s’est tenu sous la présidence du général de corps d’armée Hervé Renaud, directeur des personnels militaires de la Gendarmerie et en présence des autorités civiles et militaires.

Une émotion particulière régnait lors de ce baptême de promotion en raison de la présence des parents, de l’épouse et du fils du parrain, le MDC Olivier Deprez. Le général Bertrand François, commandant de l’école,  était particulièrement ému car, lors du décès du MDC Deprez à Chamonix, il commandait le groupement de gendarmerie départementale de la Haute-Savoie.

Un parrain montagnard accompli

Olivier Deprez est né à Saint Omer le 1er Aout 1977. Reconnu pour son humilité, son calme et sa franche camaraderie il fait le bonheur de ses parents, de sa compagne et, en 2008, de Paul, son fils. Olivier Deprez débute sa carrière comme gendarme adjoint à Tulle en 2000. Affecté au Psig de Dieppe, il se distingue par ses belles qualités militaires et humaines. Ce sont ces mêmes qualités qui le poussent dans les rangs des sous-officiers.

Après une scolarité à Châtellerault, c’est à l’escadron de Pontcharra qu’Olivier fait ses armes. Par la suite, affecté au PGHM de Chamonix, il suit le cursus complet de formation en montagne et est promu maréchal des logis chef.

Compétent, apprécié de tous, c’est sans doute les yeux fermés que ses camarades entreprennent avec lui, ce jour-là, le 24 avril 2013, l’ascension de la voie “gâteau de riz”. Au sommet à 15h, Olivier, Jean François et Yvan descendent par la paroi “défense d’obéir”.  C’est elle qui sera fatale à Olivier.

Alors en rappel, un instant hors de vue de ses camarades, il est frappé d’une pierre qui se détache de la paroi. Entouré d’Yvan et Jean-François jusqu’au bout avec lui, il décède de ses blessures. Alors sous le commandement du colonel François, aujourd’hui affecté à l’école de Dijon, Olivier et son histoire ont particulièrement ému les élèves. Olivier Deprez était décoré de la médaille pour acte de courage et de dévouement, cité en 2010, il recevra à titre posthume la médaille militaire.

Un chant dédié au parrain

Un chant rendant hommage au parrain a été écrit par un élève gendarme de la promotion. En voici le texte.

INTRO :

En ce jour une promotion est née

Gendarmes rendons hommage au chef DEPREZ

Pour ce nom rassemblés

1er couplet:

Votre histoire commencera à St Omer

A Tulle vous servez comme volontaire

Le PSIG de Dieppe alors vous recevra

Vous embrasserez pleinement la vie militaire

Deux ans plus tard vous faites alors le choix

Servir la France comme soldat de la loi

A Châtellerault vous y forgez vos armes

Le serment du gendarme marquera votre âme

Refrain :

Ô chef Deprez

Venez adouber la promotion nouvelle

Entendez notre appel

Et que sur ces terres aux cimes du Mont Blanc

Demeure fière la mémoire d’un homme vaillant

2ème couplet :

De Pontcharra aux sommets de Chamonix

Jeune Audomarois désormais accompli

Pour la Patrie toujours vous dépasser

Un chef libre et fier, par ses pairs salué

Symbole de dévouement, dépassement de soi

C’est en Haute Savoie que vous puisez la foi

Conciliant en père famille et Nation

Vous nous guidez, exemple d’inspiration

3ème couplet :

Vous descendrez “Défense d’Obéir”

Vous élevant sans jamais faillir

Face à la montagne l’homme est habile

Pourtant vaincu, adversaire intangible

Par votre sang, vous tracez le chemin

Devant ce nom la relève se tient

Ainsi débute notre histoire

Sous officiers voici notre gloire

La 10ème promotion en quelques chiffres

L’effectif à l’arrivée est de 124 et 112 à la sortie. La moyenne d’âge est de 23 ans. Le plus âgé a 36 ans et le plus jeune seulement 19 ans. Les origines des élèves gendarmes sont : 2 Agiv (aspirants de gendarmerie issu du volontariat), 32 civils, 68 GAV (gendarmes adjoint volontaires), 9 militaires, 1 CSTAGN (corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale).

Les dix premiers du classement ont été distingués. Ce sont les gendarmes Buet Adrien, Picherit Dorian, Peeters Maxime, Vanlande Matthieu, Fievet Justine, Schwartz Valentin, Martin Damien, Abbey Victor, Geslin Julien et Renaut Damien.

Par ailleurs le major de promotion a reçu la médaille de l’UNPRG remise par le chef d’escadron (ER) Patrick Bricler, président de l’union départementale de la Côte-d’Or. Le président de promo ainsi que les neuf premiers du classement ont reçu un abonnement d’un an à L’Essor de la gendarmerie des mains de Jean-François Cortot, correspondant en Bourgogne-Franche-Comté et Grand Est et représentant la direction de l’Essor.

Jean-François Cortot

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A voir également

Le taureau a dû être abattu par les gendarmes (Photo Facebook GGD30)

Le taureau fou est abattu par les gendarmes dont trois sont blessés (Vidéo)

Trois gendarmes ont été blessés dont l'un gravement dimanche par un taureau de combat qui s'est échappé lors de lors de la Feria du Rhony, à Vergèze (Gard). L'animal qui foncé dans la foule a dû être abattu par quatre gendarmes de Bernis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !