lundi 26 octobre 2020
Accueil / L'actualité Auvergne Rhône-Alpes / Une gendarme de la Loire met fin à ses jours
Essor- illustration deuil
La gendarmerie est de nouveau en deuil après ce décès (Photo d'illustration)

Une gendarme de la Loire met fin à ses jours

Un nouveau drame endeuille la Gendarmerie. Une gendarme de la Loire, âgée de 24 ans affectée à la brigade de Feurs (42)  a en effet décidé de mettre fin à ses jours ce mardi 19 juin.

Elle a commis ce geste fatal avec son arme de service alors qu’elle était en congés et après s’être isolée près d’une rivière du Forez, après avoir abattu son chien.

Grièvement blessée, elle a succombé à ses blessures. Une enquête a été ouverte mais selon les premières constatations, elle avait des problèmes personnels.

L’Essor adresse ses condoléances attristées à sa famille et à ses proches ainsi qu’à ses camarades.

Emmanuelle était originaire de Brive-la-Gaillarde (Corrèze), où ses obsèques ont eu lieu vendredi. Ce suicide est le 19 ème dans la Gendarmerie depuis le début de l’année.

Lire aussi sur L’EssorIndre-et-Loire: suicide d’un gendarme du PSPG d’Avoine

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. GRILLET, Elie

    En ma qualité de président de l’UNRG, Union Départemental de la Loire et au nom de tous les camarades de l’Arme, j’adresse à la famille et aux amis de la jeune femme gendarme des sincères condoléances et souhaite beaucoup de courage à son proche entourage ainsi qu’à ses camarades de travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.