mercredi 25 novembre 2020
Accueil / L'actualité Auvergne Rhône-Alpes / Trafic de stupéfiants démantelé entre le Maroc et l’Ain : 150 gendarmes mobilisés
Illustration (Gendarmerie).

Trafic de stupéfiants démantelé entre le Maroc et l’Ain : 150 gendarmes mobilisés

Neuf personnes ont été interpellées lundi dans l’Ain et le Rhône dans le cadre de l’enquête sur un trafic de stupéfiants organisé entre le Maroc, l’Espagne et ces deux départements, a-t-on appris vendredi de source proche de l’enquête.

Illustration (Gendarmerie).

Après sept mois d’enquête, le coup de filet a mobilisé 150 gendarmes et a permis de saisir la somme de 95.000 euros, dont un tiers en liquide et le reste sur des comptes bancaires; trois véhicules, des vêtements de luxe, de nombreux téléphones portables ainsi que du matériel de conditionnement. Une petite quantité de cocaïne (40 grammes), 500 grammes d’herbe et une dizaine de kilos de résine de cannabis ont également été trouvés lors des perquisitions.

L’affaire commence en janvier 2017 sur un renseignement obtenu par la compagnie de gendarmerie de Bourg-en-Bresse. Une information judiciaire est ouverte et l’enquête confiée à la Section de recherches de Lyon et au Groupement de gendarmerie de l’Ain.

Le cœur du réseau était implanté à Vaulx-en-Velin, en banlieue lyonnaise. Des surveillances y ont permis d’identifier les protagonistes puis de remonter la filière jusqu’en Espagne et au Maroc, où des voyages liés au trafic, évalué à une centaine de kilos de produits, ont été “matérialisés” grâce à la coopération de services étrangers, selon la même source.

AFP

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.