samedi 17 août 2019
Accueil / Société / Défense / Le poilu Gabriel Aymard retrouve sa terre natale 100 ans après sa mort

Le poilu Gabriel Aymard retrouve sa terre natale 100 ans après sa mort

C’est un récit comme on en lit de moins en moins… Gabriel Aymard, mort en 1916 à Chilly, dans la Somme, à l’âge de 28 ans a enfin retrouvé sa terre natale.

L’histoire débute en 2016, lorsque un squelette entier et intact est retrouvé sur un chantier de canalisations. Le matricule parfaitement lisible qu’il portait a tout de suite permis de l’identifier. Il s’agissait du fantassin Gabriel Aymard, originaire de Pont-du-Château, près de Clermont-Ferrand et tombé au champ d’honneur à Chilly, un siècle plus tôt.

Une cérémonie solennelle a donc été organisée le 17 mars pour l’inhumation de Gabriel Aymard, sous la présidence du Premier ministre Bernard Cazeneuve, du maire de Pont-du-Château, d’une cinquantaine de parents du soldat, le régiment dans lequel il servait lorsqu’il est mort, le 92 e RI était représenté par la compagnie d’honneur. Des associations d’anciens combattants et des centaines d’anonymes sont également venus lui rendre hommage.

Il repose désormais, 100 ans après sa disparition, dans le caveau familial.

Découvrez vidéo et les photos de la cérémonie : http://www.lamontagne.fr/pont-du-chateau/armee-conflit/2017/03/17/le-poilu-gabriel-aymard-de-retour-a-pont-du-chateau-puy-de-dome-100-ans-apres-sa-mort_12326170.html

JR

A voir également

Photo d'illustration (Photo : Christian Curtenelle/L'Essor).

Annecy : une brigade équestre en renfort sur les rives du lac

Pensionnaires d'un centre équestre de la région, Nucléide et Avenir ont été mis à disposition de la gendarmerie d'Annecy pour l'été.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *