samedi 19 septembre 2020
Accueil / L'actualité Auvergne Rhône-Alpes / Du mouvement à la tête de la police scientifique

Du mouvement à la tête de la police scientifique

Scène de crime
Scène de crime police technique et scientifique à Ecully, siège de l’INPS Photo d’illustration (Photo AJS).

C’est un mouvement historique qui touche la police technique et scientifique de la Police Nationale.

En effet, à la suite de la création d’une service central de la police technique et scientifique  rattaché directement à la direction générale de la police nationale, un jeu de chaises musicales a été pratiqué. En effet, une figure la police scientifique, l’inspecteur général Frédéric Dupuch, en en poste à la direction de l’institut National de Police scientifique, INPS, depuis 2009, quitte cette grande institution implantée à Ecully (Rhône) pour prendre la tête du service (arrêté du 7 avril) .
C’est le directeur départemental de la sécurité publique des Alpes-Maritimes, Marcel Authier, qui lui succède à compter du 9 mai  et qui est nommé inspecteur général.
Marcel Authier, connaît bien le “PTS” puisqu’il a dirigé deux services de Police Judiciaire à Amiens notamment.
Par ailleurs, le chef de la sous-direction de la police technique et scientifique de la Police judiciaire, le commissaire divisionnaire Dominique Abbenanti, a été promu contrôleur général.
Le service central de Police technique et scientifique a été créé à la suite de trois audits internes à la police. Un rapport de la cour des comptes préconise davantage de mutualisation entre police et gendarmerie.
D.C
Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *