lundi 19 août 2019
Accueil / L'actualité Auvergne Rhône-Alpes / Instructeur à Montluçon, le capitaine Didier Richefort pose le képi
Le capitaine Richefort avec son épouse et le général Loron à droite (Photo DR)

Instructeur à Montluçon, le capitaine Didier Richefort pose le képi

Il aura vu, comme sous-officier et officier passer des générations d’élèves gendarmes à l’école de Gendarmerie de Montluçon. Le capitaine Didier Richefort a posé définitivement le képi lors d’une cérémonie le 18 juin dernier à l’école de Montluçon.

La boucle est ainsi bouclée car c’est de cette école qu’il est sortie gendarme en 1981 pour rejoindre la brigade  de Chasseneuil- sur-Bonnieure (16). Il a ensuite enchaîné la brigade de Varennes-sur-Allier de 1985 à 1989, la brigade de recherches de Clermont-Ferrand jusqu’en 1991,  la brigade d’Ebreuil (commandant de brigade), la brigade de Bellerive- sur- Allier (adjoint) et la brigade de Bourbon l’Archambault (commandant).

C’est en 2001, qu’il revient à l’école de Montluçon comme commandant de peloton jusqu’en 2006. Nommé major sur concours, il est affecté en Ile de France à la compagnie de Provins, comme commandant du PSIG, puis promu lieutenant il devient commandant de compagnie en second de Provins de 2009 à 2010.

Il rejoint alors la compagnie de St-Pierre-de-la-réunion comme adjoint de 2010 à 2012 puis  commandant en second de 2012 à 2014.

Promu capitaine en 2011, il revient à Montluçon comme commandant de la 7° compagnie de 2014 à 2016 puis adjoint au directeur de l’instruction et officier pédagogie de 2016 à 2018.
Technicien en identification criminelle (TIC), Didier Richefort a été Formateur Relais Anti Drogue FRAD et formateur relais environnement écologie FREE devenu ARESP.

Il est notamment chevalier dans l’ordre national du Mérite.

Didier Richefort et son épouse se retirent à Désertines.

L’Essor et l’UNPRG dont le couple est membre leur souhaite une excellente retraite.

A voir également

Essor- illustration deuil

Suicide d’un gendarme de l’Ardèche

Nouveau drame dans l'Arme. Un gendarme de Cruas dans l'Ardèche s'est suicidé avec son arme de service. C'est le 11ème drame de l'année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *