mercredi 3 mars 2021
Accueil / L'actualité Auvergne Rhône-Alpes / Hommage au gendarme motocycliste Pierre Larsen
obtenez le dossier "Réussir le concours de sous-officier"
Le gendarme Pierre Larsen, est décédé en février dernier (Photo DR)
Le gendarme Pierre Larsen, est décédé en février dernier (Photo DR)

Hommage au gendarme motocycliste Pierre Larsen

Sa fille a voulu lui rendre hommage à quelques jours de son anniversaire. Il aurait eu 76 ans le 18 mai prochain. Le gendarme Pierre Larsen a été accompagné en mars dernier à sa dernière demeure à Montélimar (Drôme). Né le 18 mai 1943 à Copenhague (Danemark), il est décédé le 22 février dernier dans la Drôme à Saint-Paul-Trois-Châteaux. 

Fils de militaire, frère de deux gendarmes, Pierre Larsen est d’abord policier national à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) de 1969 a 1972. Il entre ensuite en Gendarmerie. 

Motocycliste à la gendarmerie de l’Air

Formé à l’école de Melun (Seine-et-Marne), il débute sa carrière comme motocycliste à l’escadron de gendarmerie mobile 6/2 à Melun où il reste jusqu’en 1976. De 1976 à fin 78, il est motocycliste à la gendarmerie de l’Air à Paris puis à la base aérienne 125 à Istres (Bouches-du-Rhône) de 1978 à 1980.

En 1981, il retrouve la mobile à l’escadron 1/15 de Bourg Saint Andéol (Ardèche) jusqu’au début 1990. C’est à l’escadron 10/15 de Grenoble qu’il sert ensuite avant de revenir en 1996 à Bourg Saint-Andéol où il termine sa carrière au grade de gendarme.

L’Essor adresse ses sincères condoléances à la famille de Pierre Larsen, longtemps abonné à notre journal, et adhérent à l’UNPRG.

 

Crowdfunding campaign banner

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.