mercredi 25 novembre 2020
Accueil / L'actualité Auvergne Rhône-Alpes / Agression en Isère : le suspect en voulait aux femmes et désirait se faire abattre
Photo d'illustration (S.D L'Essor).
Illustration (SD/L'Essor).

Agression en Isère : le suspect en voulait aux femmes et désirait se faire abattre

Un jeune homme, qui a blessé mardi soir six personnes au couteau à Tignieu-Jameyzieu (Isère) avant d’être interpellé, avait de la “rancoeur vis-à-vis des femmes” et souhaitait se faire “abattre” après son acte, selon le parquet.

Âgé de 20 ans et déjà connu de la justice alors qu’il était mineur, le mis en cause est “actuellement entendu dans le cadre d’une garde à vue”, a indiqué mercredi dans un communiqué la procureure de la République à Bourgoin-Jallieu, Dietlind Baudoin.

Selon la presse locale, les enquêteurs privilégient l’acte d’un déséquilibré. Le jeune homme “explique avoir une rancoeur vis-à-vis des femmes, reprochant à sa mère de s’être suicidée. Son but était de blesser des personnes afin de se faire lui-même abattre par les forces de l’ordre”, a précisé la magistrate.

Trente gendarmes de Pont-de-Cheruy ont participé à son arrestation

Mardi peu après 19H00, le jeune homme était entré dans un bar de cette petite ville proche de l’aéroport de Lyon où il a blessé d’un coup de couteau une femme enceinte. Il a ensuite poignardé à trois reprises un employé de l’établissement qui le poursuivait avant d’attaquer dans un fast-food trois autres personnes, deux femmes et un homme. Ce dernier était mercredi “toujours en réanimation”, selon le communiqué.

En sortant du restaurant, il s’en est pris à une sixième victime devant un kiosque à pizza avant d’être “interpellé calmement” dans un bus dans lequel il était monté. “Le conducteur s’était arrêté pour lui permettre de monter, le croyant victime d’une agression”, a encore dit la magistrate.

Une trentaine de gendarmes de la ville voisine de Pont-de-Cheruy ont été mobilisés pour son arrestation. L’enquête a été confiée à la brigade de recherches de Bourgoin-Jallieu pour tentative d’homicide. Une information judiciaire sera ouverte au pôle de l’instruction de Grenoble, selon la même source.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.