lundi 23 juillet 2018
Accueil / L'actualité PACA / La médaille d’or de la ville de Cannes pour la cannoise Sarah Chelpi, première femme commandant d’un PGHM
La cheffe d’escadron Sarah Chelpi, entourés du maire de Cannes David Lisnard et de sa famille et de ses amis (Photo D.C/L’Essor)

La médaille d’or de la ville de Cannes pour la cannoise Sarah Chelpi, première femme commandant d’un PGHM

David Lisnard avec Sarah Chelpi (Photo D.C /L’Essor)

Avant son départ pour Chamonix où elle va commander la compagnie, la cheffe d’escadron Sarah Chelpi, commandant du PGHM de Saint-Sauveur- sur -Tinée a été honorée par la mairie de Cannes qui lui a remis la médaille d’honneur de la ville. D’abord en tant que “Cannoise” d’origine, très attachée à sa ville dans laquelle elle a grandi et étudié et où vit sa famille et où sont nés ses enfants.

Lire aussi sur L’Essor : Sarah Chelpi, seule femme à la tête d’un PGHM a pris son commandement

C’est aussi l’officier de Gendarmerie impliqué dans la vie cannoise et la formation des jeunes qui a été récompensé car depuis septembre 2017, elle est aussi la marraine de la première promotion du Bac Pro Sécurité et Défense du Lycée Hutinel à Cannes. Cette formation prépare actuellement 24 jeunes à leur entrée dans l’Armée, la Gendarmerie ou la Police.

En présence de ses parents, qui résident à Cannes, de ses frères et soeurs dont l’une est conseillère municipale  et de gendarmes, dont  le colonel Grégory Vinot, commandant du groupement et son successeur, le colonel Nasser Boualam, (dont une grande artère de Cannes porte le nom de son oncle, le Bachaga Boualam, grand officier de la légion d’honneur), le maire de Cannes a salué comme il se doit cette concitoyenne qui a été la première femme à commander un PGHM.

 

David Lisnard s’est dit très fier de son parcours. “Il n’y a pas de plus belle carrière que de mettre sa vie au service des autres”, a-t-il notamment lancé.

De son côté, Sarah Chelpi, qui a fait un stage à la police municipale dans le cadre de ses études,  a raconté son enfance et son adolescence cannoise, et son attachement à sa ville qu’elle quitte une nouvelle fois.

L’Essor félicite Sarah Chelpi pour sa promotion à Chamonix, une belle compagnie dans une région qu’elle connaît bien pour avoir commandé la brigade de Megève et suivi sa formation au CNISAG, le centre national d’instruction au ski et à l’alpinisme de la Gendarmerie.

Son départ a également été salué par les représentants de l’état, les élus et les responsables de la  Gendarmerie des Alpes-Maritimes fin juin à Saint-Sauveur-sur-Tinée.

Sarah Chelpi a ouvert la voie pour les femmes à la tête des unités de secours en montagne puisqu’une  deuxième femme va commander un PGHM, il s’agit du capitaine Marie Sachot, adjoint au commandant de compagnie de Gex ( Ain)  qui va prendre la tête du PGHM de Corse comme l’annonce le Dauphiné Libéré .

D.C

 

 

 

 

A voir également

Le chef d’escadron Peigney, passe de l’EDSR de Saône-et-Loire à celui du Haut-Rhin

Le chef d’escadron Jérôme Peigney, commandant l’EDSR de Saône-et-Loire prendra le commandement de l’EDSR du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *