dimanche 27 mai 2018
Accueil / L'actualité Grand Est / Ivre, il frappe un gendarme après un contrôle routier
(Photo/SD/L'Essor).

Ivre, il frappe un gendarme après un contrôle routier

Un homme de 37 ans vient d’être condamné à 12 mois de prison, dont quatre ferme, pour avoir blessé un gendarme après un contrôle routier, rapporte l’Union de Reims, ce mardi 15 mai. Le bagarreur a également été condamné à payer deux contraventions de 400 euros et ne pourra pas repasser son permis routier durant un an.

En novembre 2017, l’homme avait été contrôlé par la Gendarmerie à Villers-Cotterêts (Aisne). Les gendarmes décèlent une alcoolémie de 0,80 gramme par litre de sang, précise le quotidien régional. De même, le permis de conduire est invalide. Plus d’un mois plus tard, le chauffard, qui semble alcoolisé, revient à la brigade sur le point de baisser le rideau. C’est à ce moment là qu’il s’introduit de force dans l’enceinte et frappe un gendarme. Une incapacité totale de travail de six jours sera prescrite, souligne l’Union de Reims. Son échauffourée se soldera par une garde à vue en cellule, qu’il dégradera, et ce procès. Sans, notera le ministère public, que l’agresseur ait un mot d’excuses pour le gendarme blessé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !