vendredi 27 avril 2018
Accueil / A la une / Les gendarmes bretons ont fêté leur patronne, Sainte-Geneviève (diaporama)
A l'issue de la cérémonie célébrée par le curé de Tinténiac, en Ille-et-Vilaine, et de Bruno Bourdeau, diacre militaire, personnels d'active et retraités ont posé pour la photo lors de la célébration de la Sainte-Geneviève de la compagnie de Saint-Malo, en présence du colonel François-Xavier Lesueur, commandant le groupement (Photo/UNPRG 35).

Les gendarmes bretons ont fêté leur patronne, Sainte-Geneviève (diaporama)

Tout au long du mois de décembre, les gendarmes de Bretagne ont célébré leur sainte-patronne, Sainte Geneviève, comme le font tous les militaires de l’Arme, en France et partout où ils se trouvent dans le monde.

A Rennes, siège de l’état-major de la région de Gendarmerie de Bretagne, la cérémonie a pris un relief particulier avec la présence de Mgr Antoine de Romanet, évêque du diocèse aux armées, ordonné en septembre dernier. Mgr de Romanet était l’hôte, depuis la veille, du général de division Alain Pidoux, commandant la région.

Exceptionnellement, la cérémonie religieuse n’a pas été célébrée dans une église mais dans les locaux des forces aériennes de la Gendarmerie, à Saint-Jacques-de-la Lande, au sud de Rennes.

Sainte-Geneviève est un modèle d’engagement, de sécurité, de justice, un modèle magnifique pour  la Gendarmerie d’aujourd’hui comme de toujours”, a expliqué le nouvel évêque aux armées dans une interview à Ouest-France.

Si les origines de l’Arme remontent au Moyen Age, sa patronne a été désignée beaucoup plus récemment.

Le pape Jean XXIII, par un rescrit en date du 18 mai 1962 désigne solennellement sainte Geneviève comme patronne de la Gendarmerie.

“Ceux à qui est confiée la garde de la sécurité publique  n’ont pas moins besoin d’un tel patronage; il leur revient de défendre les lois de leur pays, de veiller au bien de la société humaine, à réprimer l’audace des malfaiteurs. En France, les gardiens de l’ordre public ont coutume de se tourner vers la vierge Sainte Geneviève, lumière de leur patrie, qui se montra autrefois, ainsi que le souvenir s’en est conservé, le soutien du peuple dans les graves périls et qui n’a cessé, dans la gloire éternelle, de répandre ses bienfaits sur ceux qui la prient (…) Par la vertu de ses présentes lettres d’une manière éternelle, nous établissons la vierge Sainte Geneviève comme patronne céleste principale auprès de Dieu des gendarmes français, gardienne de l’ordre publique; Nous le décidons et le déclarons…”, souligne notamment l’écrit papal.

Sainte-Geneviève est célébrée le 26 novembre en souvenir du “miracle des ardents”.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !