lundi 20 août 2018
Accueil / A la une / Emouvant hommage à Romain Besozzi, le motocycliste décédé en service sur l’autoroute A 7 (actualisé avec biographie)
La dépouille de l’adjudant Besozzi était portée par ses camarades du peloton d’autoroute de Malataverne (Photo Gendarmerie)

Emouvant hommage à Romain Besozzi, le motocycliste décédé en service sur l’autoroute A 7 (actualisé avec biographie)

Les  honneurs militaires ont été rendus ce mercredi matin à Valence à l’adjudant Romain Besozzi, du peloton autoroutier de Malataverne (EDSR de la Drôme) , décédé le vendredi 3 août en service sur l’autoroute A7 lors d’une collision avec une voiture après un ralentissement soudain. L’accident s’est produit alors que l’hommage à un autre motocycliste Cedric Gouadon, lui aussi tué en service, avait lieu dans le Calvados.

Au même moment, tous les gendarmes de France ont respecté une minute de silence en sa mémoire.

Lire aussi sur L’EssorLa Gendarmerie de nouveau endeuillée après la mort d’un motocycliste dans la Drôme

La cérémonie,  présidée par le général de corps d’armée Christian Rodriguez, major général de la Gendarmerie nationale, en présence du général Alain Kerboull, commandant en second de la région de gendarmerie Auvergne-Rhône-Alpes et pour la zone de défense et de sécurité sud-est, et du lieutenant-colonel Christophe Bentzinger, commandant en second du groupement de gendarmerie départemental de la Drôme a été empreinte d’une grande émotion.

En présence de sa famille et de ses camarades du Peloton autoroute de Malataverne qui ont porté sa dépouille, Romain Besozzi a été promu au grade de major à titre posthume et, cité à l’ordre de la Gendarmerie,  a reçu la médaille d’or de la défense nationale avec palme.

 

Les troupes étaient aux ordres du capitaine Patrick Martinez, commandant de l’Escadron départemental de sécurité routière de la Drôme.

Ancien GAV, mobile et brigadier

Originaire de Besançon, ce Franc-comtois avait d’abord été gendarme adjoint volontaire avant d’épouser la carrière. Sorti en décembre 2005 de l’école de Tulle, il a été affecté en Haute-Saône à la brigade territoriale de proximité de Saint-Loup-sur-Semouse où il été promu brigadier puis brigadier-chef. Après avoir réussi le concours de sous-officier, il a intégré l’école de Libourne (33) le 1 er juillet 2008. – A sa sortie d’école il a été affecté en avril 2009 au 3 ème peloton de  l’EGM 43/7 de Decize (58) où il est resté trois ans. Après son changement  de subdivision d’arme en juin 2012, il a rejoint la “GD” à la brigade de proximité de Pont-en-Royans, dans l’Isère. Promu chef en 2014 après l’obtention de l’OPJ en 2013, il a réussi le brevet militaire de conduite moto et a gagné le département voisin de la Drôme et le peloton motorisé de Malataverne où il a obtenu son galon d’adjudant en 2017. Il était détenteur depuis 2016 de  la médaille d’or de la défense nationale avec agrafe Gendarmerie départementale et depuis 2017 de la médaille de la protection militaire du territoire avec agrafe Trident.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une cagnotte pour aider sa famille

Une cagnotte a été mise en place par ses amis sur Leetchi afin de venir en aide à sa compagne et à sa famille.

L’Essor renouvelle ses condoléances à sa famille, à ses proches et à ses camarades.

D.C

 

 

A voir également

Affaire Benalla : “Arrêtez le piston et les passe-droits” lance le secrétaire général de l’UNPRG

L’affaire Benalla continue de susciter des réactions au sein de l’Arme. Nous publions à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *