samedi 24 août 2019
Accueil / Edito / Edito du numéro 506 : lessor.org, le site de tous les gendarmes

Edito du numéro 506 : lessor.org, le site de tous les gendarmes

«  L’Essor  » est le journal des gendarmes, depuis 1936. Et il le reste  ! Seul dans son genre, indépendant et crédible.

Depuis cinq ans, nous avons fait de gros efforts pour prendre carrément le virage du numérique.

C’est chose faite ! Mois après mois, vous êtes de plus en plus nombreux à aller sur notre site <lessor.org>, pour vous informer au jour le jour (actualité, vie des unités et mouvements des personnels, infos des régions, forum des lecteurs…).

Sur les 30 jours précédant la remise de cet édito, nous avons enregistré 540  000 pages vues et plus de 130  000 visiteurs uniques. S’agissant d’une communauté de quelque 200  000 personnes (actifs, réservistes et retraités), c’est formidable  !

Environ la moitié de nos internautes viennent par le biais des réseaux sociaux. Car ceux-ci sont également de plus en plus actifs : une audience de 750  000 personnes et de 20  000 « j’aime » sur Facebook ; 2  284 abonnés sur Twitter  ; 213  000 vues sur YouTube ; des comptes sur Instagram et Linked In…

Autres supports numériques   : une newsletter numérique gratuite (une semaine sur deux), avec 13  800 abonnés, et des suppléments régionaux trimestriels gratuits
sur 11 régions (bientôt 12) sur 13, diffusés en print ou en version digitale.

La marque «  L’Essor de la Gendarmerie nationale  » ne s’est jamais si bien portée.

Du fait de notre partenariat avec l’UNPRG, notamment, «  L’Essor  » a toujours été bien diffusé auprès des retraités. Mais aujourd’hui, nous sommes également lus et regardés par les actifs, et en particulier les jeunes, adjoints volontaires et sous-officiers : la moitié de nos internautes ont entre 25 et 45 ans.

Le lectorat de ce magazine papier vieillissait, comme celui de tous les journaux… Mais grâce à ce développement du numérique, nous avons retrouvé le contact avec tous les éléments de cette communauté dont nous demeurons, plus que jamais, la voix et le pilier.

Alain Dumait, directeur de “L’Essor”

A voir également

Le PC secret du colonel Rol-Tanguy, chef de l'insurrection à Paris en août 1944. (Ph: Pierre Antoine)

Le PC de l’insurrection parisienne d’août 1944 ouvert au public

Le PC d'où le colonel Rol-Tanguy dirigea le soulèvement d'août 1944 est le clou du nouveau Musée de la Libération de Paris ouvert dimanche.