mercredi 19 décembre 2018
Accueil / Edito / Edito du numéro 524 : Suicides de gendarmes : l’alarme a sonné!

Edito du numéro 524 : Suicides de gendarmes : l’alarme a sonné!

Avec 31 suicides depuis le début de l’année, la Gendarmerie serait dans la moyenne de ce qui est observé au niveau national pour l’ensemble des catégories socio-professionnelles.
Mais comme la progression est indéniable  –  c’est la plus mauvaise année depuis huit ans  –, il y a lieu de s’inquiéter et de prendre des décisions. D’autant que du côté de la Police nationale, on affiche un chiffre identique (au moment où nous écrivons) pour des effectifs supérieurs de 50 %…
Personne ne se suicide «  sur un coup de tête  ». C’est toujours le résultat, extrême, d’un stress post-traumatique (SPT), d’un problème psychique non résolu. D’une maladie de la vie.
Ces SPT se soignent, encore faut-il que quelqu’un, le malade ou son entourage, donne l’alerte.
Et c’est là tout le problème. De l’ami ou du parent disparu, on dira presque toujours : «  Je n’ai rien vu venir . »
Une politique de prévention passe donc nécessairement par une écoute particulière. Et pour que cette écoute soit efficace, elle doit se dérouler hors hiérarchie.
Pourquoi ne pas, par exemple, organiser chaque année, pour chaque gendarme, jusqu’à un certain grade (puisque les études montrent que les cadres se suicident moins souvent…), un entretien obligatoire avec un psychologue qualifié n’appartenant pas à l’Arme  ? Cela n’éviterait pas tous les drames, mais peut-être quelques-uns.
Le jeudi 15 novembre, le général Lizurey a organisé un séminaire de réflexion sur le sujet. La veille, l’AGPM avait organisé un «  Grand Débat  » sur les SPT en général. L’Essor , le journal des gendarmes, est dans son rôle en faisant une telle proposition.
On dira : ça va coûter cher  ? Pour ceux qui oseront faire cette réflexion, qu’ils fassent avant le calcul suivant  :
–  en moyenne, en France, le tarif d’une consultation d’un psychologue qualifié est de 48€e. Vous multipliez par, disons, 50  000.
Vous trouvez ça cher  ?

Alain Dumait, directeur de L’Essor

A voir également

Nos soldats, ces héros ! Dirigé par Arnaud Folch

La France, bâtie à coups d’épées, est une nation militaire. Sa gloire, elle la doit …

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !