lundi 20 mai 2019
Accueil / Edito / Edito du numéro 522 : L’Essor parle pour tous les gendarmes!

Edito du numéro 522 : L’Essor parle pour tous les gendarmes!

L’Essor connaît mieux que personne l’opinion de la communauté des gendarmes et de chacun de ses segments : actifs (officiers ou sous-officiers), réservistes, retraités, anciens de l’Arme et autres amis des gendarmes. Parce qu’avec nos différents supports, papier ou numériques, nous sommes en permanence en contact avec cette communauté.
Au moment où j’écris ces lignes, 241 internautes nous suivent – avec leur téléphone (85  %), leur tablette (10  %) ou leur ordinateur (5  %)  – sur lessor.org. Je peux savoir – grâce à Google Analytics – les articles qu’ils regardent, le temps qu’ils y passent, et même qui ils sont (l’âge médian est de 39 ans…).
La semaine du 17 septembre, nous avons eu plus de 77  565 visiteurs uniques, pour 302  258 pages vues.
C’est cette connaissance, ajoutée à l’indépendance de L’Essor, qui non seulement nous permet d’informer, quasiment en temps réel, mais aussi nous autorise à parler et à dire ce que les gendarmes pensent, même quand c’est tout bas.
Un jeune général deux étoiles m’a téléphoné il y a quelques jours pour me dire (très aimablement) que lui et ses camarades avaient été heurtés par mon dernier édito sur «  le cimetière des généraux  ». J’ai eu tort de parler «  d’insolente inflation  ». Dont acte. Mais je maintiens que les lecteurs de ce magazine, dans leur immense majorité, désapprouvent cette évolution…
Chaque mois, dans ce magazine et sur notre site, nous posons une question, dont les réponses sont évidemment anonymes. Le mois dernier, elle portait sur le rattachement de l’Arme au ministère de l’Intérieur il y a dix ans. Sachez, Messieurs du gouvernement, que les trois quarts de nos correspondants ne l’ont toujours pas bien digérée…
L’Essor n’est pas là pour plaire à quiconque. Sauf à ses lecteurs !

 

Alain Dumait, directeur de L’Essor

A voir également

Lors de l'acte XXIII, à Paris. Photo d'illustration (Crédit photo: GT/L'Essor).

Gilets jaunes: quinze enquêtes ouvertes par la justice sur des gendarmes

Maintien de l'ordre pour des manifestations de Gilets jaunes: 41 signalements ont été transmis à l'IGGN, pour 15 enquêtes ouvertes.

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !