samedi 20 juillet 2019
Accueil / Edito / Edito du numéro 518 : UNPRG et L’Essor : un bon tandem  !

Edito du numéro 518 : UNPRG et L’Essor : un bon tandem  !

1946 : les fondateurs, issus de la Résistance, de ce qui allait devenir l’UNPRG passent un accord avec M. Jean Cousteix, adjudant-chef en retraite de la Gendarmerie, qui édite un bulletin depuis 1936, dont il a dû interrompre la parution pendant la guerre et l’occupation allemande. C’est l’ancêtre de L’Essor. C’est ce qui nous autorise à inscrire fièrement, en dessous de notre titre, «  Le journal des gendarmes depuis 1936  ».

Jean Cousteix devient d’abord secrétaire général, puis président de cette proto-UNPRG. A son décès, en 1967, s’ouvre aussi bien pour le journal que pour l’association une période de vicissitudes, heureusement bientôt surmontées.

2018 : L’Essor et l’UNPRG s’appuient mutuellement. L’un est au service de l’autre. Et vice versa. C’est l’esprit de la Convention qui nous lie.

S’agissant de l’UNPRG, sous la direction du président Henri Martinez, le recrutement de nouveaux adhérents est reparti à la hausse, élargi désormais aux actifs et, de plus en plus, aux officiers en retraite, sans pour autant trahir l’ADN de l’organisation, dont les racines sont issues du corps des sous-officiers.

Quant à L’Essor, en moins de trois ans, nous avons réussi une belle mutation numérique, avec un site qui dépasse les 600  000 pages vues par mois et qui est fréquenté par l’ensemble des membres de notre grande communauté gendarmique, actifs, réservistes et retraités.

Du coup, ce n’est plus seulement un magazine mensuel papier que nous mettons à la disposition des 104 unions ou amicales départementales. C’est aussi un site Internet, de plus en plus fréquenté et de mieux en mieux documenté.

Vous êtes de plus en plus nombreux, amis de l’UNPRG, à nous envoyer vos informations et vos communiqués, directement par mail, pour mise en ligne quasiment immédiate. Afin de porter sans délai à la connaissance de toute la communauté vos actions et vos initiatives. 

Pour que L’Essor soit le média de tous les gendarmes. Et l’UNPRG leur principale organisation représentative !

Alain Dumait

Directeur de L’Essor

A voir également

Quatre ans ferme pour un chauffard ayant percuté un gendarme dans l’Isère

Un chauffard ayant blessé le mardi 4 juin un gendarme à la Côte-Saint-André (Isère) a été condamné. Le tribunal correctionnel de Vienne lui a infligé 4 ans d’emprisonnement ferme pour "violences aggravées". Il a été maintenu en détention.