vendredi 13 décembre 2019
Accueil / Edito / Edito du numéro 422

Edito du numéro 422

À TOUS LES ÉLUS

Des documents et informations récentes que nous avons publiés dans notre mensuel “L’Essor de la gendarmerie nationale “, relatifs à la suppression d’escadrons de gendarmerie mobile et de brigades territoriales de gendarmerie départementale, ont soulevé une légitime inquiétude parmi les personnels de la Gendarmerie. Ceux-ci, en effet, sont conscients de l’importance de leurs missions traditionnelles de renseignement et de police judiciaire, et de la nécessité du maintien d’un maillage indispensable pour assurer la sécurité sur tout le territoire. Ils insistent d’autre part sur la nécessité de conserver la totalité de leurs moyens et de leurs compétences, pour continuer à donner satisfaction à tous ceux qui leur font confiance et apprécient leur professionnalisme et leur respect des valeurs de notre République.

Or, ils entendent aujourd’hui qu’une mutation est en route, destinée à confiner leur Gendarmerie dans des tâches de gardes champêtres. Il nous semble important que vous soyez pleinement informés, et que vous informiez les autres élus de votre connaissance, de cette volonté de priver la Gendarmerie de sa spécificité. Veillons tous ensemble au maintien de la situation actuelle qui, dans le cadre de la loi nouvelle, doit perdurer dans le respect et l’originalité d’une Institution irremplaçable.

L’Union nationale des personnels en retraite de la Gendarmerie (UNPRG) et son journal corporatif “L’Essor “, libres de toute influence et uniquement animés par le souci de préserver un système efficace, ont tenu à vous mettre en garde contre la disparition programmée d’éléments d’un maillage indispensable au maintien de la sécurité publique. Il convient d’être d’autant plus vigilants que des exemples récents mettent en relief le fait que les maires concernés sont rarement consultés au préalable, comme le veut pourtant la bienséance politique.

L’insécurité reste un problème majeur pour nos concitoyens. Les vols avec violences, notamment, ont augmenté de 7,4 % ces douze derniers mois. Le rôle de la Gendarmerie est crucial en matière de sécurité au quotidien. De plus, tous les Français savent pertinemment que la Gendarmerie, de par son statut militaire, constitue l’ultime recours, le dernier rempart de la République, en cas de crise grave.

Messieurs les élus, je vous prie de ne voir, dans cette démarche, que le souci de protéger l’efficacité d’une Institution à laquelle les personnels en activité ou en retraite vouent une fidélité sans faille.

A voir également

Passage en revue des troupes par le général de brigade Christophe Boyer, commandant l'Ecole des officiers de la Gendarmerie de Melun, ce vendredi 15 février lors de la cérémonie en hommage aux gendarmes décédés en 2018 (Ph: M.GUYOT/ESSOR)

Qui sont les officiers prometteurs du tableau d’avancement 2019?

Publié il y a quelques jours, le très attendu tableau d’avancement des officiers de la Gendarmerie 2019 révèle les jeunes pousses prometteuses de l’Arme.