mercredi 22 mai 2019
Accueil / Editions régionales / Beaumont-sur-Oise : trois gendarmes légèrement blessés
Gendarme et véhicule (Photo S.D L'Essor).
Illustration (SD/L'Essor).

Beaumont-sur-Oise : trois gendarmes légèrement blessés

Trois gendarmes ont été légèrement blessés le week-end du 14 juillet lors d’affrontements qui se sont déroulés dans le quartier de Boyenval à Beaumont-sur-Oise entre des militaires du Psig et des groupes de jeunes.

Les gendarmes ont été pris pour cible par une quarantaine de personnes. Un de leur véhicule a été dégradé suite a des jets de projectiles.

Les faits sont rapportés par le journal Le Parisien qui a par ailleurs publié une interview exclusive de la sœur d’Adama Troaré qui revient sur les circonstances du décès de son frère en juillet 2016 lors de son interpellation par les gendarmes.

Dans une interview à l’Essor, l’avocate des gendarmes, Caty Richard se dit confiante quant à un non lieu pour les militaires.

Rappelons que ces violences contre les forces de l’ordre se sont déroulées à quelques jours du premier anniversaire de la mort d’Adama Traoré. Un rassemblement organisé par la famille est prévu ce samedi 22 juillet.

 

A voir également

Attaque de gendarmes avec un engin de chantier: le forcené se dit amnésique

Le forcené  qui a blessé deux gendarmes vendredi soir à Saint-Astier lors d'un " coup de sang" avec un engin de chantier  devait être mis en examen lundi soir.  Le parquet a requis un mandat de dépôt contre cet homme de 52 ans encore hospitalisé après avoir été blessé par balle par un gendarme.

2 Commentaires

  1. Iris

    On comprend pourquoi les français paient beaucoup d’impôts . Les gendarmes blessés, les voitures brûlées, les dégradations multiples …

  2. ROMA

    Jusqu’à quand l’Etat laissera t-il faire?

    Quand l’Etat se décidera t-il à rétablir le droit républicain dans ces quartiers où des gendarmes sont attaqués?

    ( Et souvent toute personne portant l’uniforme).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !