lundi 23 juillet 2018
Accueil / En direct des départements / Doubs : Pierre Morel, un grand soldat n’est plus

Doubs : Pierre Morel, un grand soldat n’est plus

Pierre Morel, un grand soldat décoré de la légion d’honneur et de la valeur militaire avec palme (Photo DR)

Avec le décès de monsieur Pierre Morel , âgé de 84 ans, demeurant à Franois  (Doubs), c’est un grand soldat qui disparait.

Appelé puis maintenu sous les drapeaux au 35ème régiment d’infanterie ( 35 ème RI)  entre septembre 1954 et avril 1957, il s’illustre particulièrement en Tunisie.

Cité à l’ordre de l’armée en octobre 1956, il reçoit la croix de la valeur militaire avec palme, et à titre exceptionnel la médaille militaire, pour avoir “par son exemple, galvanisé deux sections de sa compagnie dont les officiers avaient été tués, forçant ainsi l’admiration de tous”.

Ensuite,  il choisit de servir la Gendarmerie qu’il rejoint en 1958. Affecté à la 7ème légion de Gendarmerie mobile, il part en Algérie où il s’illustre à nouveau en capturant deux membres de l’organisation politico-militaire rebelle. Il est cité à l’ordre du régiment pour son comportement courageux, et ajoute une étoile de bronze à la croix de la valeur militaire.

Il poursuivra sa carrière en métropole, dans la garde présidentielle tout d’abord, puis à l’escadron de Saint- AmanG- Montrond (Cher), avant de terminer en Gendarmerie départementale, dans les brigades de Levier, (Doubs) et Nozeroy  (Jura). En juillet 2017, Pierre Morel  s’est vu récompensé à juste titre par la croix de chevalier de la légion d’Honneur.
Diminué physiquement ces derniers temps, il s’est éteint dans l’après-midi du lundi 9 avril 2018.
L’Essor s’associe à l’UNPRG pour présenter ses condoléances attristées à son épouse, ses deux enfants et à toute la famille.

Ses obsèques religieuses auront lieu le jeudi 12 avril 2018 à 10 heures, en l’église de Franois  (Doubs).

A voir également

Disparition : le général Yves Quentel, ancien commandant du groupement de Vaucluse et de la légion de Corse

Nous apprenons le décès à Antibes du général de brigade (2S) Yves Quentel, à l’âge …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *