dimanche 25 février 2018
Accueil / Société / Course-poursuite avec des policiers : un conducteur blessé par balles porte plainte
Essor Policiers Blessés 93
Illustration (DC/L'Essor).)

Course-poursuite avec des policiers : un conducteur blessé par balles porte plainte

Un jeune automobiliste, blessé par balle par un policier à l’issue d’une course-poursuite à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine) fin janvier, a porté plainte contre le fonctionnaire, a-t-on appris jeudi auprès de l’un de ses avocats.

La plainte pour “tentative d’homicide volontaire“, dont l’AFP a obtenu copie, a été enregistrée mercredi par le parquet de Nanterre. “A ce stade, les éléments sont caractérisés et nous sommes confiants sur les suites qui y seront données“, a estimé l’un des avocats du plaignant, Me Philippe-Henry Honegger.

La course-poursuite avait débuté sur l’autoroute A86, au nord-ouest de Paris, dans l’après-midi du 26 janvier. Un homme de 25 ans, roulant sans permis, avait tenté d’échapper à un contrôle initié par des policiers à moto. En tentant de fuir à plus de 160 km/h, le conducteur avait notamment fait un écart avec sa voiture, menaçant un des motard, avant d’être interpellé à Villeneuve-la-Garenne. Le passager de la voiture, un étudiant de 19 ans, pris de panique, s’était alors emparé du volant et avait démarré, mettant son clignotant pour contourner le fonctionnaire de police et s’en aller, est-il précisé dans la plainte.

Le policier qui a tiré a également porté plainte

Le fonctionnaire a alors fait usage de son arme à dix reprises, blessant le jeune homme de deux balles au coude droit et à la hanche droite. Selon le policier, le jeune homme a tenté de foncer sur lui. Mais une vidéo, présentée comme filmée ce jour-là et partagée sur les réseaux sociaux, montre le véhicule faisant un écart pour éviter le policier et s’enfuir.

Le jeune homme blessé a été interpellé peu après sur la commune voisine de Gennevilliers. Hospitalisé, il s’est vu prescrire sept jours d’incapacité totale de travail. “Son bras a été gravement atteint, il doit encore être opéré” et son état “n’est pas stabilisé“, a indiqué Me Honegger, précisant que son client était “très choqué“.

Le policier qui a tiré sur lui a déposé plainte le jour-même des faits contre le jeune homme. Parallèlement, l’Inspection générale de la Police nationale a été saisie.

Jugé en comparution immédiate le 30 janvier, l’homme de 25 ans à l’origine de la course-poursuite a écopé pour sa part d’une peine de 30 mois de prison, pour “conduite sans permis en récidive“, “refus d’obtempérer“, “violences sur personne dépositaire de l’autorité publique” et “transport de stupéfiant en récidive“, deux grammes de cannabis ayant été retrouvés dans la voiture.

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *