lundi 20 août 2018
Accueil / Opérationnel / Ce que l’édition 2018 “MémoGend” révèle sur les gendarmes
La couverture de l'édition 2018 de MémoGend (Crédit photo: Gendarmerie nationale).
La couverture de l'édition 2018 de MémoGend (Crédit photo: Gendarmerie nationale).

Ce que l’édition 2018 “MémoGend” révèle sur les gendarmes

C’est la “bible” des gendarmes. L’Arme vient de publier l’édition mise à jour de MémoGend, un document de 86 pages que vous pouvez télécharger ici.

Cet épais dossier rappelle l’histoire de l’Institution, retrace ses quatre missions (rassurer et protéger ; enquêter et interpeller ; sécuriser et maintenir l’ordre ; et enfin intervenir et défendre), brosse le portrait des efforts faits pour préparer l’avenir, et précise qui sont les militaires de la Gendarmerie.

Ce document est une mine de chiffres sur l’activité des gendarmes. On apprend par exemple qu’en 2017 153.975 infractions liées à l’alcool et 44.536 liées aux stupéfiants ont été constatées en matière de sécurité routière. L’Arme recense également 5.455 opérations de secours en montagne, 712 opérations de secours maritime, 26 en milieu souterrain et 201 en eaux intérieures.

On y apprend également que l’effectif total de la Gendarmerie est de 103.503 personnels militaires, dont 6.637 officiers, 74.218 sous-officiers, et 12.724 gendarmes adjoints volontaires. L’an passé, l’arme a enfin déploré la mort de huit militaires dans l’exercice de leur fonction, contre 18 en 2016. Mais si le nombre de décès est en baisse, celui des blessés est en hausse : ils étaient 7.212 en 2017 contre 6.767 un an plus tôt, soit une hausse de 6,5%.

Lire aussi sur L’Essor : La Gendarmerie honore ses morts

A voir également

Landes : deux gendarmes mobiles blessés à l’arme blanche dont un grièvement (actualisé avec vidéo)

Deux gendarmes mobiles en renfort à Vieux-Boucau (Landes) et qui étaient en civil car en repos, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *