lundi 23 juillet 2018
Accueil / L'actualité Grand Est / Bure: un opposant condamné pour diffamation à l’encontre d’un officier de Gendarmerie
Intervention des gendarmes à Bure (Photo/Gendarmerie nationale).

Bure: un opposant condamné pour diffamation à l’encontre d’un officier de Gendarmerie

Un homme de 22 ans, opposant au projet Cigéo de Bure a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Bar-le-Duc pour à 400 euros d’amende pour diffamation envers un officier de Gendarmerie. Le tribunal suivi les réquisitions du procureur selon l’Est Républicain
Il devra aussi verser 400 euros de dommages et intérêts au militaire qu’il avait accusé, dans un témoignage publié par Médiapart, de l’avoir “étranglé
pendant de longues secondes” lors de son interpellation en février 2017. L’audience avait été annulée en janvier dernier comme le rapporte  l’Est Républicain. 

Lire aussi sur L’Essor :  un opposant anti Bure condamné à quatre mois de prison avec sursis.

Le jeune homme s’adresse directement à l’officier de Gendarmerie, le chef d’escadron Dubois sur un site des anti-Bure , “Plus Bure sera la chute”.

Lire aussi sur L’Essor :  Bure: 3 mois avec sursis pour le manifestant qui a frappé un gendarme  

Par ailleurs, deux opposants au projet d’enfouissement des déchets nucléaires à qui l’on reprochait d’avoir participé le 14 août 2016 à la destruction d’un mur ont été condamnés à  quatre mois avec sursis.

A voir également

Alexandre Benalla, un réserviste opérationnel passé de brigadier à lieutenant-colonel : explications (actualisé avec note de la direction aux réservistes)

Actualisé Lundi 23 juillet 10h00 L’affaire “Benalla” qui prend des allures de scandale d’état implique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *