vendredi 22 février 2019
Accueil / A la une / Vendée : un septuagénaire ayant blessé un gendarme par balle tué par un tir de riposte
Illustration (DC/L'Essor).

Vendée : un septuagénaire ayant blessé un gendarme par balle tué par un tir de riposte

Un septuagénaire a été tué lundi soir par un tir de riposte des gendarmes après avoir tiré à la carabine sur l’un d’eux lors d’une intervention  à son domicile à Traizé (Vendée), près de Luçon dans le cadre d’un différend conjugal.

A l’arrivée des militaires vers 19h30 l’homme  bouvet le feu avec une carabine 22 long rifle et atteint l’un des gendarmes qui ont alors riposté et atteint le forcené  au niveau des jambes. Ce dernier n’a pas survécu à ses blessures malgré l’intervention des secours. Le gendarme, dont le pronostic vital n’est pas engagé est hospitalisé à La Rochelle.

Cité par Ouest-France , le représentant du parquet local a expliqué” :  “deux gendarmes de Fontenay-le-Comte sont intervenus. Ils ont mis l’épouse à l’abri, les pompiers, mais aussi un couple d’amis qui se trouvaient au domicile du forcené.”

Deux  enquêtes sont ouvertes : l’une pour “tentatives de meurtres dont une sur dépositaire de l’autorité publiqueet une autre pour “violences volontaires avec arme ayant entraîné la mort sans intention de la donner” .

Le militaire, auteur des derniers tirs, a été placé en garde à vue “par principe” comme le veut la procédure.

 

A voir également

Guyane : un ancien commandant d’une brigade condamné à 6 mois ferme pour aide à l’orpaillage clandestin mais relaxé pour corruption

Jugé le 10 janvier par le tribunal correctionnel de Cayenne, un ancien commandant de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement notre dernier dossier : « il y a 10 ans, le rattachement de la Gendarmerie au Ministère de l‘Interieur »

Vous n’êtes pas (encore) abonné à notre magazine « L’Essor de la Gendarmerie Nationale », je vous propose de recevoir, gratuitement, notre dossier du mois de janvier, en tiré à part.


Il vous suffit pour cela de nous retourner, en un clic, le simple bulletin ci-dessous :