mardi 20 octobre 2020
Accueil / Brèves / Une Mégane RS de la Gendarmerie en vente aux enchères à 200 euros
La Mégane RS, actuellement entreposée au centre de soutien automobile de la gendarmerie (CSAG) de Grenoble, est proposée aux enchères ce jeudi 15 octobre 2020. (Photo: Domaine)
La Mégane RS, actuellement entreposée au centre de soutien automobile de la gendarmerie (CSAG) de Grenoble, est proposée aux enchères ce jeudi 15 octobre 2020. (Photo: Domaine)

Une Mégane RS de la Gendarmerie en vente aux enchères à 200 euros

Avis aux amateurs. La vente aux enchères organisée ce jeudi 15 octobre par le Domaine devrait en intéresser plus d’un. Une Renault Mégane RS de la Gendarmerie est à saisir pour un prix de lancement fixé… à 200 euros!

Alors que les véhicules rapides d’intervention Renault Mégane RS –qui équipent les unités de sécurité routière de l’Arme depuis fin 2010– s’approchent de la réforme, cette publication dans le dernier catalogue de ventes du Domaine a suscité l’émoi dans la communauté automobile. Le bolide français s’apprête en effet à tirer sa révérence de l’asphalte au profit de l’arrivée de Seat Leon Cupra. Et l’un d’eux va être vendu aux enchères.

Lire aussi: La Seat Leon Cupra, nouveau véhicule rapide d’intervention des gendarmes

Toutefois, avant que l’excitation ne l’emporte, il vaut mieux vous prévenir. Cette offre est strictement réservée aux professionnels. Et pour cause. Dans le modèle proposé (mis en circulation en juillet 2011 et qui affiche 294.162 kilomètres au compteur), plus de moteur et plusieurs pièces manquantes ou hors-service. Dans sa fiche de présentation du lot mis en vente, le Domaine précise d’ailleurs que le véhicule devra impérativement faire l’objet d’un enlèvement sur plateau.

De nombreux véhicules de Gendarmerie réformés

La vente aux enchères, programmée jeudi 15 octobre, se déroulera exclusivement en ligne. Outre la Mégane RS, de nombreux autres véhicules de Gendarmerie réformés seront proposés. On trouve par exemple une moto Yamaha 1300 FJR, des fourgons Ford Transit et Mercedes Vito, ainsi que plusieurs Renault Clio et Kangoo. Les passionnés pourront également trouver des véhicules du service de santé des armées, des engins des directions des routes, un tout terrain des sapeurs-pompiers ou encore des voitures ayant été utilisées pour la mission Vigipirate.

Accidentés, sans moteur, endommagés... La plupart des véhicules de service proposés lors de cette vente aux enchères ne sont plus en état de rouler. (Photos: Domaine - assemblage L'Essor)
Accidentés, sans moteur, endommagés… La plupart des véhicules de service proposés lors de cette vente aux enchères ne sont plus en état de rouler. (Photos: Domaine – assemblage L’Essor)

Reste que la très grande majorité de ces véhicules n’est plus en état de rouler. Ce qui explique aussi leur mise à prix, généralement très basse. La plupart de ces ventes s’adressent donc spécifiquement à des professionnels du milieu automobile, éventuellement intéressés par des pièces détachées. A moins qu’ils ne prennent, pour leur dernier trajet, la direction d’un musée.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.