vendredi 29 mai 2020
Accueil / A la une / Suicide d’une sous-officière de gendarmerie en Nouvelle-Calédonie
Essor- illustration deuil
La gendarmerie est de nouveau en deuil après ce décès (Photo d'illustration)

Suicide d’une sous-officière de gendarmerie en Nouvelle-Calédonie

Un nouveau suicide endeuille l’Arme. Une sous-officière de Gendarmerie s’est donnée la mort le lundi 13 avril en Nouvelle-Calédonie.

Le SIRPA confirme que la maréchale des logis-cheffe Meidi D., 31 ans, a mis fin à ses jours avec son arme de service. C’est le troisième suicide dans l’Arme depuis le début de l’année, selon la direction de la Gendarmerie. En 2019, 21 gendarmes avaient mis fin à leurs jours.

Lire aussi: Moins de suicides chez les gendarmes: ″On manque de recul pour en tirer une conclusion″

La sous-officière, de la brigade territoriale autonome de Dumbéa à une vingtaine de km de Nouméa, était affectée au  Groupe d’enquête de lutte anti-cambriolages (Gelac) de la brigade territoriale de Nouméa. Cette jeune femme très sportive, née en Nouvelle-Calédonie, venait d’être promue maréchale des logis-cheffe. Ses proches ont ouvert une cagnotte en ligne pour aider sa famille.

Qui appeler à l’aide si l’on pense au suicide?

En cas de besoin, les gendarmes ont différent dispositifs à leur disposition. Tout d’abord, ils peuvent contacter le réseau d’accompagnement psychologique de l’Institution. Il est composé de 39 psychologues cliniciens implantés en métropole et, depuis 2016, en outre-mer. Les médecins du service de santé des armées peuvent également les assister dans ces moments difficiles.

Par ailleurs, ils peuvent se tourner vers  les assistants sociaux des groupements ou les représentants de la concertation qui ont un rôle d’accompagnement et de lanceurs d’alerte. Enfin, le commandement, aux différents échelons hiérarchiques, est également susceptibles de les aider.

Hors de l’Institution, différents dispositifs d’écoute existent en cas de crise suicidaire. Ils sont recensés par le ministère des Solidarités et de la santé sur cette page. Des conseils et des contacts y sont également présents, à destination des familles ou des proches endeuillés par un suicide.

PMG

15 Commentaires

  1. Michot guy

    Une pensée particulière pour cette gendarme et ses proches qui sont dans la peine après cet acte. En tant qu’ancien de l’arme, j’ai toujours beaucoup de peine en pensant à tous ceux qui s’exposent en ces périodes agitées. L’important est qu’ils ne tombent pas dans l’oubli et l’anonymat. Amicales et cordiales salutations à bon toutes ses personnes qui s’investissent pour la sécurité de tous.

    • La gendarmerie la police la fonction publique hospitalière paient un lourd tribut dans cette crise.

  2. william

    Article bourré d’erreur, mais le pire c’est qu’une enquête est en cours, il est donc très prématuré d’avancer une telle hypothèse !!

  3. MARTIN

    Qui vous permet de parler de suicide alors que l’enquête est en cours, la famille vous sommes de retirer votre article sans fondements !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • GOUZOU

      On ne t oublieras jamais. Sincères condoléances à toute ta famille et tes proches. Bon voyage à toi et reposes en paix.

  4. Maurel

    Reposez en paix

  5. Bertrand

    Désolé, et sincères condoléances à ses proches

    Courage à nos Forces de l’Ordre !

  6. thibault

    hélas, la gendarmerie paie un lourd tribut dans ces moments de crise. Bon courage à sa famille

  7. Blafi

    Est-il utile de céder à la mode actuelle en utilisant les expressions horribles de “sous-officière” et de”maréchale-des-logis-cheffe” ? doit-on utiliser “majore” et ” lieutenante-colonelle” sans parler des adjudantes, des sergentes ou des caporales-cheffes, des brigadières etc…

    • claude 34

      Enfin quelqu’un qui pense comme moi.
      Quelle débilité cette féminisation idiote des grades.
      Une femme est Adjudant parce qu’elle porte les galons du grade . Pareil pour Colonel ou Lieutenant…
      On vit une époque débile , c’est le nouveau monde.
      Les modes changent vivement que l’on revienne en arrière .

      • STAINE

        Je suis tout à fait de votre avis. Dès le départ, ça m’a fait dresser les cheveux sur la tête !
        Comment on interpelle une femme avec le grade de Colonel ? Ma Colonelle ?

  8. Emilien BOURDONCLE

    Une pensée pour la famille et ses proches qui sont dans la peine après cet acte de désespoir.
    Sincères condoléances.

  9. Vérité

    On nous cache la vérité.
    C’est trop simple de parler de suicide.
    Une pièce, 02 personnes, 01 arme…

    • kidu44

      Un mal bien français, surtout derrière son ordinateur ! Le complotisme…
      Honte à toi !

      RIP à ce sous-officier et courage pour ses proches

  10. Le Lann

    Une pensée à tous les gendarmes calédoniens, actifs retraités sur ce territoire ou j’ai eu l’honneur de servir deux ans à un moment où cette arme au particulièrement souffert entre 1986/88.
    Toutes mes condoléances à la famille de cette militaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *