vendredi 22 novembre 2019
Accueil / Brèves / Savoie : un gendarme en civil agressé en portant secours à une jeune femme
Photo d'illustration (S.D/L'Essor).

Savoie : un gendarme en civil agressé en portant secours à une jeune femme

Un gendarme en civil qui voulait protéger une jeune femme importunée a été agressé dans un parc de Chambéry dans la nuit de samedi à dimanche. Il a été blessé et hospitalisé.

Les faits, relatés par Le Dauphiné  sont survenus dns la nuit de samedi à dimanche vers 1h20. Une jeune femme est importunée par deux hommes, pour une raison inconnue, dans le parc du Verney, à Chambéry. Témoin de la scène, un gendarme adjoint volontaire en permission intervient pour protéger la jeune femme. Mal lui en prend puisque les deux hommes le rouent de coups.

Lorsque les policiers arrivent sur place, ses deux agresseurs, ainsi que la jeune femme ont déguerpi.

Le jeune militaire a été pris en charge par les sapeurs-pompiers. Blessé, il a été hospitalisé et devait être entendu par les enquêteurs.

Lire aussi sur L’EssorUn gendarme en civil interpelle l’agresseur d’une personne âgée

 

 

A voir également

Le maréchal des logis-chef Willy Breton (GT/L'Essor).

Devoir de mémoire: Willy Breton, ce gendarme précurseur

Un gendarme, Willy Breton, est un précurseur. Après l'Afghanistan il avait porté la création de deux stèles en hommage aux soldats tombés pour l'Otan.

2 Commentaires

  1. Philippe Carol

    Bonjour a tous et toutes,
    Cela n’engage que moi, mais je pense que l’on devrait attribuer le port d’armes à tous les gendarmes lorsque ils sont de repos ou en permissions. Car habillés en civil, ils ne ne sont pas “repérables” et c’est à ce moment là que certaines personnes se croient tout permis, croyant qu’aucune force de l’ordre ne sont présente à proximité. Si se gendarme avait eu une arme, cela ne serait jamais arrivé. Et cela sans qu’il ai eu à en faire usage, pour la grande majorité de ces “agresseurs” la vue d’une carte de gendarmerie et d’une arme apparente les fait fuir sans passer à leurs actions néfastes.
    Cordialement, paramicalement, Philippe C.

  2. Bien évidemment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *