vendredi 28 février 2020
Accueil / Brèves / Quatre nouveaux généraux de brigade en Gendarmerie
Officiers généraux de la Gendarmerie dans la cour des Invalides. Photo d'illustration (M.GL'Essor).
Officiers généraux de la Gendarmerie dans la cour des Invalides. Photo d'illustration (M.GL'Essor).

Quatre nouveaux généraux de brigade en Gendarmerie

Quatre colonels de Gendarmerie viennent d’être nommés généraux de brigade en Conseil des ministres. Maintenus dans leurs fonctions, ils pourront accrocher leurs deux étoiles à leurs képis, dans une dizaine de jours,  le 1er janvier 2020.

Voici la liste des quatre impétrants publiée ce jeudi 19 décembre au Journal officiel:

Benoît Ferrand, directeur de la sécurité de la Présidence de la République (DSPR). Il vient récemment, , le 1er septembre 2019, de prendre ce poste. Cette direction résulte de la fusion de la protection rapprochée du chef de l’État, assurée par le GSPR, et du commandement militaire de l’Elysée.

Lire aussi sur L’Essor: La réorganisation de l’Elysée est officielle

Outre Benoît Ferrand, le colonel Mathieu Frustié prend également du galon. Il commande les gendarmes de la Somme. Ce qui fait de lui également le commandant adjoint de la région des Hauts-de-France. De même, le colonel Thierry Renard, commandant la Guadeloupe, pourra prochainement accrocher les deux étoiles. Enfin, le commandant du groupement blindé de la la gendarmerie mobile, le colonel Philippe Watremez, est lui aussi promu.

110 généraux

Il y a actuellement 110 généraux (de brigade, de division, de corps d’armée et d’armée) dans la Gendarmerie. Elle devrait en compter 160 d’ici à 2027. Si l’on compare avec l’armée de Terre, celle-ci aligne actuellement 180 officiers généraux pour 130.000 personnels (130.000 gendarmes et réservistes, actuellement en gendarmerie).

PMG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *