lundi 10 août 2020
Accueil / Brèves / “Ping Call” : la Gendarmerie du Nord tire la sonnette d’alarme
Attention à l'arnaque téléphonique dite "ping call" (Photo : Pixabey).
Attention à l'arnaque téléphonique dite "ping call" (Photo : Pixabey).

“Ping Call” : la Gendarmerie du Nord tire la sonnette d’alarme

Connaissez-vous le “ping call” ? Le principe de cette arnaque téléphonique est simple : contacter une victime sur son téléphone fixe ou mobile et lui demander de rappeler un numéro évidemment surtaxé.  Vous avez décroché et rappelé ? Vous voilà victime de cette escroquerie de plus en plus courante.

Lire aussi sur L’Essor : Haute-Garonne : alerte à l’”arnaque à l’Irlandaise” sur les aires d’autoroute

Message de prévention

A tel point que la Gendarmerie du Nord a décidé de tirer la sonnette d’alarme dans un post publié sur son compte Facebook. En effet, certains escrocs n’hésitent pas à se faire passer pour des forces de l’ordre ! Ces derniers temps, “un inconnu se fait passer pour un gendarme et vous demande de rappeler le numéro suivant : 00 223 75 08 15 01″, préviennent ainsi les militaires, cités par La Voix du Nord. Les numéros surtaxés sont facilement repérables : les plus souvent, ils comment par les chiffres 08, un 3, un 10 ou encore un 118.

✋📱APPELS TÉLÉPHONIQUES INTEMPESTIFS📱🤚Ils sont quotidiens et souvent gênants.Si vous recevez sur votre appareil fixe…

Publiée par Groupement de gendarmerie départementale du Nord 59 sur Vendredi 15 novembre 2019

Pour échapper à ces appels parfois “quotidiens et souvent gênants”, les gendarmes recommandent de consulter le site d’annuaire inversé (http://www.infosva.org/) et, surtout, de ne pas rappeler après un “ping call”. Car la facture peut rapidement devenir salée pour les victimes. La Gendarmerie du Nord conseille également de s’inscrire sur la plateforme d’opposition au démarchage téléphonique (Bloctel). Ou, en cas de message non sollicité”, d’envoyer un SMS au 33700 en écrivant “spamvocal” à côté du numéro incriminé. Et, si par malheur le mal est fait, les victimes sont invités à contacter le 0811 02 02 17. Tout le monde est prévenu.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *