lundi 14 octobre 2019
Accueil / Brèves / Pau: de faux policiers interpellés par de vrais gendarmes
Photo d'illustration (S.D/L'Essor).

Pau: de faux policiers interpellés par de vrais gendarmes

Les (vrais) gendarmes viennent d’arrêter de faux policiers près de Pau (Pyrénées Atlantiques). Il s’agit de cambrioleurs de domiciles de personnes âgées. Ils utilisaient de fausses cartes.

Lire aussi sur L’Essor: Florent Pagny se fait voler sa Porsche par de faux policiers : l’enquête confiée aux gendarmes de Rambouillet

Trois hommes, connus pour des faits similaires, sont écroués. Ils sont mis en examen pour “cambriolages, vols et association de malfaiteurs”. Une femme, soupçonnée de recel,  est sous contrôle judiciaire. Deux autres sont hors de cause précise Sud Ouest  qui relate l’affaire.

Le début de l’enquête date de septembre 2018. Une information judiciaire est ouverte par le parquet de Pau. L’enquête conduite par la brigade de recherches de Lescar permet d’imputer 35 faits aux suspects.

(*) Compagnies de Pau, Dax et brigade de recherches de Lescar

A voir également

Examen d’OPJ session 2019: la liste du jury

Les membres du jury de l'examen technique d'officier de police judiciaire (OPJ) de la Gendarmerie nationale sont désignés.

2 Commentaires

  1. HIEGEL

    Pourquoi toujours utiliser l’expression “Les militaires” dans vos articles de presse en parlant des gendarmes. Parfois nous lisons ceci :”Les militaires de tel département ont arrêté ….etc etc ….”S’agit-il du régiment d’infanterie ou des gendarmes ? Certes, les gendarmes ont leur statut militaire mais je pense qu’en utilisant une expression plus adaptée dans un article ou un compte-rendu c’est bien mettre en valeur leur mission de police judiciaire. Lorsqu’on parle des pompiers de PARIS ou MARSEILLE, on ne lit jamais : “Les militaires de PARIS ont maîtrisé l’incendie etc ….”. On lit : “Les pompiers ……”
    On peut utiliser “Les enquêteurs – les hommes de – L’équipage de ….les O.P.J. ou les A.P.J.” et d’autres substituts qui donnent un accent judiciairement plus professionnel et met sans doute à égalité l’activité des policiers.
    Ce commentaire n’engage que moi.

    • La rédaction

      Bonjour c’est d’une part pour éviter les répétitions et aussi pour rappeler leur statut militaire.
      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *