mercredi 21 octobre 2020
Accueil / Brèves / Nouvelle prolongation de l’amiral Rogel à son poste de l’Élysée
amiral Rogel
L'amiral Bernard Rogel, chef de l'état-major particulier du Président de la République lors de la cérémonie d'hommage au colonel Beltrame aux Invalides en 2008 (Crédit : D.C/L’Essor)

Nouvelle prolongation de l’amiral Rogel à son poste de l’Élysée

Et de trois ! Emmanuel Macron a prolongé une nouvelle fois l’amiral Bernard Rogel, 64 ans, à son poste de chef de l’état-major particulier (CEMP) du président de la République. Il poursuit donc son travail à l’Élysée pour trois mois, à partir du 1er mai, soit jusqu’au 31 juillet.

Portrait de l'amiral Bernard Rogel, chef d'état-major particulier du président de la République à l'Élysée. Ici en 2011, alors qu'il était chef d'état-major de la Marine nationale. (Photo: Sirpa Marine / Wikimédia)
Portrait de l’amiral Bernard Rogel, chef d’état-major particulier du président de la République à l’Élysée. Ici en 2011, alors qu’il était chef d’état-major de la Marine nationale. (Photo: Sirpa Marine / Wikimédia)

Un décret d’une ligne, publié ce vendredi au Journal officiel, précise: “le replacement en 1ère section de l’amiral Bernard Rogel est prorogé jusqu’au 31 juillet 2020 avec maintien dans ses fonctions”. L’amiral Rogel, sous-marinier et spécialiste de la dissuasion nucléaire, avait été nommé CEMP en juillet 2016 par François Hollande. Emmanuel Macron, à son arrivée à l’Élysée, l’avait maintenu à ce poste. Le président de la République l’a ensuite prolongé à ce poste. Une première fois pour un an en avril 2018, une deuxième fois pour un an également en juin 2019. Et finalement une troisième fois ce vendredi, mais cette fois-ci, pour trois mois.L’un des CEMP

L’un des CEMP resté le plus longtemps à l’Élysée depuis 20 ans

Sur ces vingt dernières années, l’amiral Rogel aura donc été le CEMP resté le plus longtemps à ce poste, soit quatre ans. derrière le général d’armée Benoît Puga (six ans).

Chef d’état-major de la marine de 2011 à 2016, l’amiral, Rogel avait d’ailleurs déjà été prolongé d’un an à ce poste. La limite d’âge des amiraux dans leur grade est fixée à 59 ans. Elle peut toutefois être prolongée par décret.

Lire aussi: Ancien CEMP, le général Puga nommé Grand chancelier de la Légion d’Honneur

Le général de Gaulle a créé en 1959 le poste de chef de l’état-major particulier du président de la République. Le CEMP devient le conseiller militaire du chef de l’État et fait la liaison avec le ministère des Armées et l’état-major des armées. Le président reste le chef des armées et le chef d’état-major des armées, le chef opérationnel des armées. Le CEMP accompagne le président dans tous ses déplacements, en France comme à l’étranger. Le CEMP assure par ailleurs la permanence opérationnelle de la dissuasion nucléaire. Il participe également à tous les conseils de défense. Y compris actuellement ceux consacrés à la crise sanitaire.

PMG

Appel à contribution des lecteurs numériques : Je soutiens L'Essor (et son indépendance)

Crowdfunding campaign banner

3 Commentaires

  1. Captain mousse

    Le CEMP resté le plus longtemps en poste est le Général Puga (2010-2016)

  2. Paul Bismuth

    Le nouveau monde ne trouve pas la relève à son goût (RAID, général Lizurey en back office et maintenant l’amiral Rogel) ?

    Ou personne ne veut y aller avec eux ?

    Bientôt, nous aurons Hollande en supervision de Jupiter., en plus du conseiller Sarkozy, qui fait des jetons de présence chez Lagardère (entre autres)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.