jeudi 21 mars 2019
Accueil / A la une / Non lieu pour 2 gendarmes de l’antenne GIGN de Tours : la famille du détenu tué fait appel et manifeste
(Photo/SD/L'Essor).

Non lieu pour 2 gendarmes de l’antenne GIGN de Tours : la famille du détenu tué fait appel et manifeste

Après le non lieu obtenu par les gendarmes de l’antenne GIGN de Tours dans l’affaire du détenu gitan en cavale mortellement atteint en mars 2017, les proches d’Angelo Garand, ont protesté samedi à Blois contre le non lieu. Ils réclament un procès pour les gendarmes relate la Nouvelle République.

D’ailleurs, la famille a interjeté appel de l’ordonnance de non lieu.

Nous avions espoir que, face aux faiblesses de l’enquête dans ses premiers moments, aux incohérences et invraisemblances lisibles dans le dossier, un vrai procès contradictoire serait publiquement tenu pour confronter les parties en présence. Nous sommes aujourd’hui dévastés par la décision contraire qui a été rendue, signée d’une autre juge que celle qui avait instruit l’information judiciaire”, indiquent-ils dans un communiqué cité par Europe 1.

Lire aussi sur L’Essor : Info L’Essor : Détenu gitan en cavale tué près de Blois: non lieu pour deux gendarmes de l’antenne GIGN de Tours

 

A voir également

Le général d'armée Richard Lizurey, directeur général de la Gendarmerie le 10 janvier à Paris (Ph:M.GUYOT/ESSOR)

Le général Lizurey transforme la “Feuille de route” en “Cap Modernisation”

Créée il y a six ans par l’ancien directeur général, le général d’armée Denis Favier, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *