vendredi 13 décembre 2019
Accueil / A la une / Morbihan : un gendarme blessé par un chauffard contrôlé ivre à deux reprises
Conducteur en train de boire au volant (photo d'illustration Pixabay Pexels / Pixabay

Morbihan : un gendarme blessé par un chauffard contrôlé ivre à deux reprises

Un gendarme a été légèrement blessé à Monterblanc (Morbihan) par un chauffard ivre qui s’est rebellé lors de son arrestation. Il avait déjà été interpellé quelques heures plus tôt après un accident en état d’alcoolémie.

Un chauffard ivre a été interpellé deux fois dans la même journée par les gendarmes dimanche.

D’abord peu avant 17 heures, à Monterblanc après un accident. Fortement alcoolisé, au volant de sa Peugeot 207 , il termine sa course dans un champ, relate Ouest France.

Contrôlé avec un taux de 1,70 gramme d’alcool par litre de sang, il rentre chez lui, conduit par des proches. Sa voiture est immobilisée sur place et son permis confisqué sur le champ. Son audition est reportée à plus tard.

Vers 21h15, quelle n’est pas la surprise des gendarmes de Questembert? Appelés pour une voiture garée au milieu de la chaussée à Elven, les militaires reconnaissent illico la .. Peugeot 2007? Et sur le siège passager, le chauffard arrêté quatre heures plus tôt en train de dormir comme un bébé!

Les gendarmes le réveillent mais, l’individu n’a pas vraiment dessaoulé. Se rebellant, il fait chuter un gendarme lors du menottage. Ce dernier, blessé à la main, s’est vu prescrire deux jours d’incapacité temporaire totale et cinq jours d’arrêt de travail.
Le chauffard, est convoqué devant la justice le 5 février 2020 pour une kyrielle d’infractions dont ” rébellion”.

Il n’y a plus qu’à espérer qu’il ne reprenne pas sa voiture d’ici là.

 

A voir également

Photo d'illustration (PH : MG l'Essor de la Gendarmerie)

28 officiers de Gendarmerie diplômés de l’Ecole de guerre

28 officiers de gendarmes, dont six femmes, sont désormais diplômes de l'Ecole de guerre, passage obligé vers les hautes responsabilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *