jeudi 25 février 2021
Accueil / Brèves / Le général Arnaud Browaëys nommé à la tête de la région Paca
Généraux de Gendarmerie durant une cérémonie aux Invalides à Paris (M. GUYOT/ESSOR)
Généraux de Gendarmerie durant une cérémonie aux Invalides à Paris (M. GUYOT/ESSOR)

Le général Arnaud Browaëys nommé à la tête de la région Paca

Le général de division Arnaud Browaëys, 54 ans, va prendre la commandement de la région de Gendarmerie Provence Alpes Côte d’Azur (Paca) le 1er février. A la même date, il recevra sa quatrième étoile de général de corps d’armée. Le général Browaëys occupe actuellement le poste d’adjoint au major général de la Gendarmerie.

Le général Arnaud Browaëys (Photo Gendarmerie)

Il succède au général de corps d’armée Marc Lévèque, admis en deuxième section. Saint-cyrien, le général Browaëys a fait l’Ecole de guerre et l’IHEDN. Il a notamment commandé le groupement de Moselle et occupé plusieurs postes en administration centrale.

Lire aussi: Les généraux Debarge et Browaëys promus et le colonel Clerc nommé général

Chassé-croisé au poste d’adjoint au major général

Le général de division Jean-Philippe Lecouffe, 57 ans, lui succèdera au poste d’adjoint au major général. Le 1er février, celui-ci sera promu général de corps d’armée. Il est actuellement sous-directeur de la police judiciaire de la Gendarmerie. Saint-cyrien, le général Lecouffe a fait l’Ecole de guerre. Il a notamment commandé la section de recherches de Versailles et le groupement de l’Isère.

Lire aussi: Les principaux mouvements des officiers généraux de la Gendarmerie pour l’été 2020

Ces deux nominations viennent d’intervenir mercredi en Conseil des ministres. Le décret qui les officialise, paru jeudi au Journal officiel, contient également les noms de 4 généraux de brigade promus divisionnaires et ceux de 11 colonels promus généraux de brigade.

PMG

Crowdfunding campaign banner

2 Commentaires

  1. béb

    “””le général Browaëys a fait l’Ecole de guerre et l’IHEDN. “”” Ce n’est pas lui, qui a construit la murs et le reste., Il a certainement suivi les cours de ces institutions L’IHEDN, c’est une semaine, pas de quoi en parler

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.