samedi 6 juin 2020
Accueil / Brèves / La Gendarmerie recrute un ingénieur cybersécurité
La cour du fort de Rosny (Photo/(MG/L'Essor).

La Gendarmerie recrute un ingénieur cybersécurité

La Gendarmerie recrute un ingénieur cybersécurité pour son Service du traitement de l’information de la Gendarmerie (Stig). Un avis de vacance d’emploi vient en effet d’être publié ce vendredi au Journal officiel

Le Stig assure la production, l’exploitation et l’intégration des applications informatiques au centre de données de la Gendarmerie. Un site stratégique situé derrière les murs du fort de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Ouvert aux candidats disposant d’un diplôme d’ingénieur ou de master ou d’une expérience équivalente, selon l’avis, ce poste se situe au Groupe de sécurité opérationnelle (GSOP). Son titulaire “participera à la veille, la détection et le traitement des incidents de cybersécurité” du Stig. Il devra donc réaliser effectuer des rapports réguliers sur l’état de cybersécurité et conduire des études et audits.

Officier commissionné comme capitaine ou de chef d’escadron

Cet ingénieur cybersécurité se verra recruter comme officier commissionné rattaché au corps des officiers. Dans la limite de dix-sept ans de services, il pourra se voir proposer un contrat initial de cinq ans au grade de capitaine ou de chef d’escadron. En fonction de “son expérience et son niveau de qualification”.

Lire aussi: Le C3N va recruter un “expert de haut niveau” en intelligence artificielle

La Gendarmerie recrute régulièrement des hommes et des femmes pour remplir des postes spécialisés ou à haute valeur ajoutée. Sous-officiers ou officiers commissionnés, ils deviennent chanteurs ou musiciens à la Garde républicaine, analystes en renseignement criminel ou pilotes d’hélicoptères.

PMG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *