mardi 13 avril 2021
Accueil / Articles abonnés / La gendarmerie de Guyane recrute huit piroguiers
Fleuve en Guyane Photo d'illustration (D.C/L'Essor).

La gendarmerie de Guyane recrute huit piroguiers

Piroguiers guyanais à vos pagaies. Vous pourrez désormais ramer pour la gendarmerie de Guyane qui cherche à recruter huit piroguiers confirmés.

Le Journal officiel publie en effet ce mercredi un avis de vacance d’emplois portant sur huit postes. La pirogue reste le principal moyen de déplacement des gendarmes de certaines brigades du département de la Guyane. Notamment à Saint-Georges, Régina, Cacao, Sinnamary, Camopi, Maripasoula ou Saint-Laurent-du-Maroni. La Gendarmerie recrute ainsi régulièrement des piroguiers.

Lire aussi: Gendarmerie de Guyane : six offres d’emplois de piroguiers

Les plus grandes communes de France

Certaines brigades sont installées sur d’immenses communes –les plus grandes de France– limitrophes avec le Brésil ou le Surinam. Les gendarmes patrouillent donc quotidiennement les fleuves pour contrôler les trafics illicites (orpaillage clandestin). Mais aussi pour venir en aide aux populations isolées, constater les crimes et les délits ou lutter contre l’immigration clandestine.

Expérience professionnelle de deux ans demandée

Les candidats à ses huit postes de piroguier devront justifier d’une expérience professionnelle de deux ans. Leur mission principale: “assurer, dans les conditions optimales de sécurité, le transport, par voie fluviale”, des gendarmes.

Les piroguiers se verront recruter comme sous-officiers commissionnés. Au grade de maréchal des logis pour un contrat initial de cinq ans et dans la limite de 17 ans de service.

Le commandement de la gendarmerie (ComGend) de Guyane compte quelque 470 gendarmes départementaux renforcés par 450 gendarmes mobiles.

Pilotes d’hélicoptères ou analystes criminels

La Gendarmerie recrute régulièrement pour des métiers dont elle n’a pas la ressource en interne. Les gendarmes commissionnés s’engagent comme officier ou sous-officier pour un maximum de dix-sept ans, avec un contrat initial de deux à cinq ans. C’est par exemple le cas de musiciens à la Garde républicaine ou d’analystes en renseignement criminel à l’Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité (OCLCH). De même, l’Arme recrute des chercheurs en économie de Défense, des experts en sécurité des systèmes d’information ou des pilotes d’hélicoptère. Dans tous les cas, ils porteront l’uniforme des 130.000 gendarmes d’active et réservistes.

Baleiniers de récifs

La Gendarmerie n’est pas la seule à recruter ainsi outre-mer. La Marine nationale recrute régulièrement en Polynésie des baleiniers de récifs, ces pilotes capables de faire passer une embarcation par dessus les récifs.

PMG

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.