vendredi 22 novembre 2019
Accueil / Brèves / La brigade de prévention de la délinquance juvénile du Doubs fête ses 20 ans
L'équipe de la BPDJ d'Etupes commandée par le major Hervé Monnier (Photo Gendarmerie)

La brigade de prévention de la délinquance juvénile du Doubs fête ses 20 ans

La brigade de prévention de la délinquance juvénile (BPDJ) de la Gendarmerie du Doubs vient de fêter ses 20 ans. Retour sur cet anniversaire célébré à Etupes où elle est installée.

L’unité a célébré ces 20 ans d’existence avec tous ses partenaires lors d’une table ronde et d’un forum à l’espace Joséphine Baker d’Etupes. Dans son intervention, le général Stéphane Gauffeny, commandant la formation administrative de Franche-Comté et le groupement du Doubs, a souligné “la pertinence et l’importance du travail en réseau ” de la BPDJ “qui n’agit pas seule mais avec de nombreux professionnels du milieu social, familial et éducatif.”

Lire aussi sur L’EssorLutte contre la délinquance juvénile : une BPDJ inaugurée à Nouméa

Composée de six gendarmes

C’est en 1999 qu’est crée une BPDJ dans le Doubs. Son but est alors de renouer le dialogue avec les jeunes impliqués dans des faits de délinquance, tant comme victimes qu’auteurs. Les six gendarmes qui la  composent agissent sur les quartiers difficiles de Bethoncourt, Grand Charmont, Etupes et Bavans. Elle s’installe d’abord à Sochaux dans les locaux de l’ancienne brigade territoriale. En avril 2009, la BPDJ déménage à Etupes (25).

Actuellement les cinq personnels de la BPDJ, commandée par le major Hervé Monnier, sont reconnus comme des spécialistes de l’écoute et de l’approche psychologique des mineurs. Ils sont également tous formateurs relais anti drogues. Ils apportent enfin leur concours dans les procédures impliquant des mineurs victimes.

A voir également

Gendarmes lors d'une cérémonie aux Invalides (Ph: M.GUYOT/ESSOR)

Un gendarme retrouvé mort à son domicile de fonction dans le Var

Un gendarme de la brigade territoriale des Arcs a été retrouvé mort, ce dimanche 17 novembre, dans la soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *