samedi 24 août 2019
Accueil / Brèves / Il avait failli écraser un gendarme près de Beauvais : un chauffard ivre condamné à 4 mois avec sursis
Photo d'illustration (S.D/L'Essor).

Il avait failli écraser un gendarme près de Beauvais : un chauffard ivre condamné à 4 mois avec sursis

Un chauffard ivre qui avait failli renverser un gendarme le 29 novembre à Andeville, près de Beauvais, a été condamné à quatre mois de prison avec sursis avec une mise à l’épreuve de deux ans par le tribunal correctionnel de Beauvais rapporte Le Courrier Picard.

En outre, le permis de ce quadragénaire, déjà  condamné en octobre dernier pour des faits du même type, a été annulé et il ne pourra le repasser avant trois mois.

Il devra payer 150 € de dommages et intérêts à sa victime, ainsi que 127 € de frais de justice, et 100 € de contravention. Enfin, il devra obligatoirement travailler et soigner son alcoolisme.

Le gendarme avait  eu “la peur de sa vie” lorsque le chauffard, ivre, avait manqué de l’écraser alors qu’il lui demandait de s’arrêter.

” Ça s’est joué à un mètre, si je n’avais pas eu le réflexe de monter sur le trottoir, je me faisais percuter”, a témoigné le militaire, qui évalue la vitesse du véhicule à 80 km/h.

L’automobiliste avait été dans un premier temps contrôlé en état d’ivresse par les gendarmes après qu’il leur ait “fait coucou”.

Il lui a alors été ordonné de rentrer à pied mais l’homme a voulu faire demi-tour pour reprendre son téléphone et a redémarré aussi sec et grillé un stop!

Lire aussi sur L’Essor : Les refus d’obtempérer des automobilistes, un phénomène en hausse qui inquiète les gendarmes

A voir également

Photo d'illustration (Ph: M.GUYOT/ESSOR)

Les gendarmes menacés avant un G7 sous haute surveillance

Cinq personnes ont été interpellées après avoir appelé, sur les réseaux sociaux, à brûler un hôtel hébergeant des gendarmes mobilisés pour le sommet.

Un commentaire

  1. jakobek danielle

    c’est lamentable nos pauvres gendarmes ne sont plus respectés.l’uniforme ne fait plus peur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *