jeudi 9 avril 2020
Accueil / Brèves / Grogne : deux syndicats de police appellent à des actions
7000 policiers ont manifesté devant le ministère de la Justice mercredi 14 octobre (Photo M. GUYOT/ESSOR)
Manifestation de policiers devant le ministère de la Justice mercredi 14 octobre 2016 (Photo d'illustration/ M. GUYOT/ESSOR)

Grogne : deux syndicats de police appellent à des actions

La grogne monte dans la Police nationale, pourtant moins impactée que la Gendarmerie pour les “Gilets jaunes”.
Les deux principaux syndicats de gardiens de la paix et gradés,  Alliance et Unité SGP Force ouvrière, appellent tous deux à des actions.

Alliance a demandé ce lundi, “à tous les policiers de France de ne sortir que sur appel” ce mercredi, sous le mot d’ordre “fermons les commissariats”, afin d’obtenir du gouvernement de meilleures conditions de travail et de rémunération.

Un autre syndicat Unité-SGP-FO a également déploré des “policiers à bout” et a appelé à “l’acte 1 de la colère des forces de l’ordre”.

“Pour cette première journée d’action, les policiers sont conviés à rester dans les services et à ne répondre qu’aux appels d’urgence”, a lancé Alliance dans un communiqué.

Le syndicat de gardiens de la paix et gradés demande aux députés de ne pas voter le projet de loi de finances 2019 estimant que le budget consacré aux forces de l’ordre est “insuffisant”, relève Frédéric Lagache, secrétaire général adjoint d’Alliance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *