lundi 14 octobre 2019
Accueil / Brèves / Démantèlement d’un réseau de voleurs de voitures de luxe dans l’est
Une Ferrari, volée la veille, saisie le 13 septembre 2019 dans la égion de Metz, lors d'une opération de la Gendarmerie - Photo OCLDI
Une Ferrari, volée la veille, saisie le 13 septembre 2019 dans la égion de Metz, lors d'une opération de la Gendarmerie - Photo OCLDI

Démantèlement d’un réseau de voleurs de voitures de luxe dans l’est

Depuis six mois, ils volaient des voitures de luxe dans l’est et au Luxembourg. Des gendarmes et des policiers, sous l’égide de l’Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI), viennent de démanteler le réseau. Six personnes ont été mises en examen, dont cinq écrouées, dans le cadre de l’opération menée à Metz et dans ses environs. L’opération était  supervisée par la Juridiction inter-régionale spécialisée (Jirs) de Nancy.

Ces six personnes, interpellées le vendredi 13 septembre à Metz et alentours, sont soupçonnées d’avoir participé, depuis le mois de mars 2019, à des vols dans des commerces et de véhicules de luxe, en Moselle, Meurthe-et-Moselle et au Luxembourg.

L’enquête, baptisée “dossier Don Quichotte” a révélé l’existence d’une équipe de malfaiteurs organisés, agissant sur une zone s’étendant du Luxembourg aux Pyrénées orientales. Un des véhicules volés avait ainsi été retrouvé incendié près de Perpignan. L’opération a mobilisé 70 gendarmes et policiers, dont les antennes RAID de Nancy et Strasbourg et des équipes cynophiles de la région de gendarmerie Grand Est.
Neuf véhicules haut de gamme, dont six volés ont été retrouvés. Un Ferrari, volée la veille, figure parmi les voitures découverts. Du matériel de fabrication de plaque d’immatriculation et de gravage, 16 valises de programmation auto, 11.000 euros en numéraire, plus de 200 munitions et 700 g d’herbe de cannabis ont également été saisis. Le préjudice global est provisoirement estimé à 700.000 euros.

Trafic de GPS agricoles

Par ailleurs, les gendarmes de Picardie et l’OCLDI ont mis fin aux activités d’un groupe criminel organisé lituanien, spécialisé dans les vols sur des fermes, dont es GPS utilisés sur des tracteurs.

Le préjudice de ces vols (GPS, tracteurs, produits phytosanitaires) s’élève à 2,5 millions d’euros en deux ans. Les malfaiteurs agissaient lors de raids de courte durée pour emporter, dans la foulée, les matériels volés et revendus à l’éranger.

Quatre lituaniens ont été interpellées en France et écrouées. Deux autres personnes, appréhendées à l’étrange, sont en attente de leur extradition.

 

PMG

 

A voir également

Examen d’OPJ session 2019: la liste du jury

Les membres du jury de l'examen technique d'officier de police judiciaire (OPJ) de la Gendarmerie nationale sont désignés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *